14 mars 2017

Un peu de carton et beaucoup d'imagination

Aujourd'hui j'ai envie de partager avec vous une activité qui nous a occupé une bonne partie des dernières vacances scolaires pluvieuses. L'idée n'est pas de moi mais sort directement de la tête d'Eliot. Comme quoi, nos loulous n'ont vraiment pas besoin de grand chose pour être comblés et se construire un monde merveilleux...

Avec deux gros cartons reçus suite à une commande en ligne, nous avons construit un bateau et une île au trésor. Peinture, découpage, poinçonnage, dessin, collage...Les enfants ont su investir des techniques diverses et se sont creusés la tête pour arriver à leurs fins... Finalement je n'ai que très peu aidé et je trouve qu'ils s'en sont sortis comme des chefs !

IMG_20170314_105807_683

bateau-en-carton2

picot

ileencarton1

bateau-en-carton

ileencarton2
Je suis réellement très fière de ce qu'ils ont réalisé. Ce gros projet a mis environ une semaine en y travaillant un peu chaque jour, ce qui montre un super investissement pour un petit bonhomme de 5 ans ! Lizon a tenu à participer notamment sur la peinture et son frère a bien su lui expliquer ce qu'il fallait faire... Bref, le résultat prend un peu de place, c'est sur, mais ce désagrément est largement compensé par tout ce que j'ai pu observer pendant la construction et par tous les jeux que les enfants partagent sur ce support en ce moment !


07 octobre 2016

Jouer ensemble : le voleur de carottes

Eliot est arrivé à un âge où il prend plaisir à jouer à des jeux de société. Nous avons récemment acquis le jeu Haba : Le voleur de carottes (à partir de 4 ans). J'ai eu envie de faire un petit billet sur ce jeu car il m'a vraiment séduit à plusieurs titres.

IMG_20161006_160121[1]

IMG_20161006_160044[1]

Quel est le but du jeu ?

Une petite taupe veut cultiver des carottes mais un lapin veut les-lui voler. Le but du jeu est d'aider la petite taupe à récolter ses carottes avant que le lapin les mange. A l'aide d'un dé dont les faces désignent une action, l'enfant va pouvoir planter, arroser, cultiver ses carottes. A moins que le dé ne face avancer le lapin dans le jardin !

Pourquoi je trouve que ce jeu est super :

- Il s'agit d'un jeu collaboratif. Ici pas de perdant ou de gagnant, on joue tous ensemble contre le lapin. Pas de comparaison possible avec ses camarades de jeu ("moi je suis nul, je perds toujours..."), une atmosphère détendue et surtout on développe la communication, l'entre-aide pour réussir à récolter des carottes tous ensemble !

- C'est un jeu stratégique. Pour pouvoir atteindre son but, il va falloir établir une stratégie : où planter la carotte ? Arroser celle qu'on a planté ou récolter tout de suite celles qui ont déjà poussées ? En tant qu'adulte, tout cela saute aux yeux mais à hauteur d'un enfant de 4 ans, chaque choix mérite réflexion. Au fur et à mesure des parties, on voit que l'enfant affine son jeu, comprend de mieux en mieux les mécanismes du jeu et les conséquences de ses choix.

- Les parties sont courtes. Une partie dure en moyenne 5 minutes. Cela permet de ne pas lasser l'enfant en cours de jeu et de jouer plusieurs fois d'affilés sans que ce soit nous qui nous lassions.

- L'enfant peut jouer seul. Il est possible de jouer seul contre le lapin (les actions de celui-ci étant déterminées par le dé). Et ça c'est vraiment chouette quand on a autre chose à faire mais que loulou veut absoluement jouer !

- Le jeu est joli et petit. La boite se range facilement et ne prend pas de place (12X18X4 cm) et les carottes et le lapin en bois sont adorables !

Et vous, à quoi jouer vous en famille ?

Posté par rayures-et-pois à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 janvier 2016

Activité pour jours de pluie : le parcours de motricité

Avez-vous déjà essayé de demander à un enfant de 4 ans de rester à la maison et de ne faire que des activités calmes toute une journée ? J'ai essayé... et ça n'a pas marché ! Nos petits ont besoin de bouger, c'est normal et vital pour eux.

Alors, la semaine dernière, quand nous avons enchainé jours de pluie/ jours de neige, j'ai du me creuser la tête pour permettre à Eliot de se dépensser. Nous avons jouer dehors sous la neige ou la pluie mais impossible d'y rester longtemps sous peine d'attraper une pneumonie ! Il fallait donc trouver de quoi s'occuper au chaud. Le jour où j'ai trouvé Eliot en train de grimper sur notre table basse pour sauter je me suis dit que tant qu'à le voir escalader nos meubles, autant que ce soit un vrai jeu encadré ! Ainsi est né notre parcours de motricité improvisé : une vrai réussite !

parcours_motricit_

Pour réaliser un parcours, rien de plus simple ! Utilisez ce que vous avez sous la main : chaise, table basse, poufs, coussins, tapis, bassine, bac à linge...L'important est que l'enfant puisse explorer plusieurs types de mouvements : grimper, descendre, sauter, ramper, rouler...

Par contre veiller à la sécurité !
- restez auprès de votre enfant durant toute la durée du jeu
- adapter le parcours aux capacités de votre enfant
- faites-lui porter des chaussons ou des chaussettes anti-dérapantes
- expliquez-lui que ces mouvements ne sont autorisés que durant le jeu du parcours (cela évitera qu'il grimpe tout seul sur la table quand vous avez le dos tourné ;-) )

Eliot a joué pendant plus d'une heure, il s'est vraiment éclaté et à même proposer des changements pour augmenter les difficultés au fur et à mesure !

Si vous avez déjà expérimenter ce genre d'activité avec vos enfants, n'hésitez pas à partager vos trucs et astuces !

Posté par rayures-et-pois à 14:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,