Mes lectures de maman #1 : “J’ai tout essayé”, Isabelle Filliozat

Une fois n’est pas coutume, même si ce blog n’a pas pour vocation de parler de parentalité ou de lecture à la base, j’avais envie de vous présenter aujourd’hui un livre qui m’a beaucoup plu en tant que maman :

“J’ai tout essayé, Opposition, pleurs et crises de rage : traverser la période de 1 à 5 ans ” d’Isabelle Filliozat.

Quel parent ne s’est pas retrouvé démuni face à son petit bout en pleine colère ? Pour ma part mon mon fils qui était un bébé si calme, si “facile”, m’a bien déconcerté quand il s’est mis à faire des “colères” il y a quelques mois.

Dans ce livre Isabelle Filliozat s’attache à dissiper des malentendus et des incompréhensions en décodant la capacité de l’enfant à comprendre ce qu’on lui demande et en analysant ce qu’il se passe de son côté non seulement d’un point de vue psychologique mais aussi d’un point de vue physiologique.

Dans son introduction, Isabelle Filliozat écrit : “Ce livre ne vous présente pas de vérité. À chacun d’observer, de sentir, d’expérimenter. Certaines attitudes de parentalité positive vous paraîtront simplistes, idéalistes. Nous sommes si accoutumés aux conflits familiaux qu’ils nous paraissent naturels, si habitués à ce que nos enfants ne coopèrent pas, que nous hésitons à croire que ce puisse être possible et de plus, si aisément. Quand on s’est arc-boutés pour pousser une porte, il peut être déconcertant de découvrir qu’il suffisait de la tirer pour qu’elle s’ouvre. Là est un peu le propos de cet ouvrage, analyser le sens d’ouverture plutôt que d’y aller en force.” Je trouve judicieux d’avoir rappelé que, s’il elle propose des clefs de compréhension, seul nous, parents, sommes à même de comprendre et gérer les situations avec nos enfants.

Le livre se lit très facilement, il est bien découpé décortiquant les situations conflictuelles fréquentes (“Elle hurle quand je m’éloigne”, “il tape, mord, tire les cheveux…”, “il ne sait pas ce qu’il veut”) en fonction de l’âge à laquelle on y fait face en général (“de 12 à 18 mois”, “de 18 à 24 mois”…) Ce découpage permet de faire des allers et retours dans le livre en fonction de nos besoins.

L’auteure a fait le choix de respecter la parité dans l’écriture de son livre. Elle alterne un chapitre écrit au masculin et un chapitre écrit au féminin (en alternant les pronoms “il” ou “elle” pour présenter le point de vue de l’enfant). J’apprécie particulièrement cette démarche car comme l’auteure le dit : ” la langue n’est pas neutre, elle imprime nos inconscients et entérine les stéréotypes”.

Tout au long du livre, les propos sont illustrés par Anouk Dubois qui montre les situations telles que vécues par l’enfant, puis met en scène une solution possible pour éviter une “crise”.

Voici à présent quelques extraits du livre qui m’ont particulièrement parlés :

” Quand les besoins de contact de l’enfant ne sont pas suffisamment remplis, ses circuits cérébraux sont en manque. Crises de rage, de pleurs pour un rien, comportements excessifs sont autant de manifestations de détresse du système nerveux. “

“Tout mammifère attend sa maman avant d’exprimer sa détresse à grand bruit. En l’absence de maman, mieux vaut ne pas trop se manifester. Quand maman (= la sécurité) revient, on peut décharger les tensions accumulées. Le même processus est à l’œuvre quand votre petite est infernale avec vous le soir alors que tout s’est bien passé à la crèche. Elle a enduré les situations de stress traversées sans rien montrer, pour ne “craquer” qu’à votre arrivée. C’est dur à vivre pour les mamans qui peuvent avoir l’impression que l’enfant leur garde le pire.”

“Pour poser des limites, les permissions et les informations sont plus efficaces que les interdits. Les enfants agissent dans la direction de leur attentions. Les images que nous suscitons dans leur tête sont donc l’objectif que nous leur fixons. Les permissions focalisent l’attention de l’enfant sur le comportement désiré. Les interdits focalisent l’attention sur le comportement problème.”

Et de votre côté ? Quelles sont vos lectures de parent ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *