Les endroits où on l’a fait…

J’imagine déjà vos yeux ronds devant votre écran à la lecture du titre de l’article… Rassurez-vous, aujourd’hui je vais vous parler changement de couches ! Petit à petit, mon fils se dirige vers la propreté, il réclame de temps en temps les toilettes, ne porte plus de couches certains jours à la maison… Bref il grandit, et je me surprends déjà à regarder les couches avec nostalgie, ces couches qui seront sans nul doute les dernières pour lui. Et donc en repensant à tout ça, je me suis rendu compte de la variété des endroits où nous avons pu changer des couches, je vous fais une liste ?

  • Dans le coffre de la voiture…
  • Dans toutes les pièces de la maison
  • Dans un hall de gare, sur ma valise
  • Dans l’herbe
  • Sur le sable, à la plage
  • Dans le train
  • Dans le métro
  • Chez des amis
  • Au milieu de la bibliothèque
  • À la ludothèque
  • Au parc
  • Au restaurant
  • Dans des cafés
  • Dans la salle d’attente chez le médecin
  • Dans la salle d’attente du service d’état civil de la mairie
  • Dans la cabine d’essayage d’un magasin
  • Dans le rayon “céréales et petit dej” d’une grande surface
  • Au bord d’un lac
  • À la piscine
  • À la crèche
  • Dans le bureau de mon ancien boulot
  • Dans la rue, dans la nacelle de la poussette
  • Dans les locaux de l’asso
  • Dans une cabine de téléphérique
  • Au sommet du Plomb du Cantal
  • À Paris, Lyon, Toulouse, Annonay, Metz, Épinal, Moulins, Saint-Étienne, Bayonne, …
  • ….

Je suis sûre que j’en oublie !

Mon arme secrète : le tapis à langer nomade (disponibles en boutique)

Une chose est sûre, j’ai pu constater que les lieux publics (bien) équipés pour accueillir les bébés et les enfants en général sont rares ! Et comme nous sommes des parents qui bougent beaucoup il nous a bien fallu trouver des solutions ! En tout cas, mon tapis à langer nomade m’a suivi partout depuis sa naissance et le changer n’importe où n’a jamais été un souci. Je n’ai jamais eu honte de ses couches sales et j’ai porté un regard plutôt amusé sur les yeux ronds des passants me voyant le changer dans des endroits incongrus. C’est un peu comme ça que j’ai eu l’impression de conserver ma liberté en tant que jeune maman, en ne m’empêchant pas de sortir et de voyager avec lui pour des raisons “logistiques”.

Et vous, vous êtes à l’aise avec le fait de changer des couches en public ou dans des endroits non-équipés ? Quels sont vos trucs et astuces ? Quels sont les endroits les plus loufoques ou les moins adaptés où vous avez dû changer votre bébé ? Racontez-moi !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *