Des tickets pour faire la paix avec les écrans

Avant d’avoir des enfants, je me disais que JAMAIS je ne me servirais de la télé ou des écrans comme d’une baby-sitter… D’ailleurs, nous n’avions pas la télé et c’était très bien. Jusqu’au 2 ans et demi d’mon fils, il n’y a pas eu de souci. Je n’allumais l’ordinateur qu’aux heures de sieste ou le soir… Et puis un jour, madame gastro s’est invitée à la maison. L’amoureux et moi avons été malades mais pas notre cher petit. Lui, il allait très bien. Entre deux allers-retours aux toilettes, nous lui avons donc présenté Mimi la souris ! Et oui, on a des principes jusqu’au jour où on a des enfants dans la vraie vie !

mon fils grandissant, il a comme tous les enfants eu le droit à des moments devant des dessins-animés et nous avons été confrontés à la question du “combien de temps”. À partir de combien de temps d’exposition à des écrans cela devient-il inacceptable pour nous (et nos chers principes), pour lui (et sa santé) ?

Une fois que nous avons établi “le temps” qui nous convenait, nous nous sommes demandés “quand”. Au départ, je ne voulais pas qu’il regarde des dessins-animés tous les jours mais lorsqu’il m’en réclamait, j’avais un mal fou à lui expliquer qu’hier il y avait eu droit alors qu’aujourd’hui on allait faire autre chose, le concept du “hier-aujourd’hui-demain” étant encore assez flou à 4 ans. Et puis je trouvais cela un peu arbitraire de l’autoriser à regarder un dvd un jour parce que je me sentais fatiguée et de le lui interdire un autre jour sous prétexte que je me sentais disponible pour m’occuper de lui et faire une activité.

Bref, après bien des tâtonnements dans notre mode de fonctionnement et bien des crises, il faut l’avouer, nous avons enfin trouvé un système qui fonctionne pour nous.

Désormais, nous fonctionnons avec des tickets ! Oui, oui, comme au ciné… Je vous explique :

mon fils a le droit à deux dessins-animés (ou documentaires ou films adaptés…) et deux séances de jeux sur écran (sur l’ordinateur ou la tablette familiale) par semaine. Cela équivaut à environ 3 h de dessins-animés et 1,5 h de jeux sur écran pour la semaine. Je lui ai fait 4 tickets (deux dessins-animés et deux jeux) qu’il gère comme bon lui semble en suivant tout de même quelques règles :

  • Pas aux heures précédant le temps scolaire (c’est-à-dire ni le matin ni sur le temps de midi)
  • Un seul ticket par jour
  • L’utilisation du ticket se fait en fonction de l’emploi du temps familial. Autrement dit si nous avions prévu une sortie, on ne l’annulera pas parce qu’il veut utiliser un ticket !

Nous collons les tickets sur le semainier familial afin de mieux visualiser les moments d’écrans auquel il a eu le droit

Avec ce système, nos valeurs de parents sont respectées (le temps d’exposition aux écrans est limitée et il ne s’agit pas de s’en servir en remplacement de notre présence mais d’un vrai temps de plaisir) et mon fils peut se sentir autonome et ressens moins l’effet injuste d’une interdiction arbitraire.
Depuis que nous avons mis ce système en place, nous n’avons plus de crises liées aux écrans ! C’est déjà ça de gagné pour plus de sérénité familiale 😉

Et vous, comment fonctionnez-vous ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *