28 novembre 2016

Des tickets pour faire la paix avec les écrans

Avant d'avoir des enfants, je me disais que JAMAIS je ne me servirais de la télé ou des écrans comme d'une baby-sitter... D'ailleurs, nous n'avions pas la télé et et c'était très bien. Jusqu'au 2 ans et demi d'Eliot, il n'y a pas eu de souci. Je n'allumais l'ordinateur qu'aux heures de sieste ou le soir...Et puis un jour, madame gastro s'est invitée à la maison. L'amoureux et moi avons été malades mais pas notre cher petit. Lui, il allait très bien. Entre deux allers-retours aux toilettes, nous lui avons donc présenté Mimi la souris ! Et oui, on a des principes jusqu'au jour où on a des enfants dans la vraie vie !

Eliot grandissant, il a comme tous les enfants eu le droit des à moments devant des dessins-animés et nous avons été confrontés à la question du "combien de temps". A partir de combien de temps d'exposition à des écrans cela devient-il inacceptable pour nous (et nos chers principes), pour lui (et sa santé) ?

Une fois que nous avons établi "le temps" qui nous convenait, nous nous sommes demandés "quand". Au départ, je ne voulais pas qu'il regarde des dessins-animés tous les jours mais lorsqu'il m'en réclamait, j'avais un mal fou à lui expliquer qu'hier il y avait eu droit alors qu'aujourd'hui on allait faire autre chose, le concept du "hier-aujourd'hui-demain" étant encore assez flou à 4 ans. Et puis je trouvais cela un peu arbitraire de l'autoriser à regarder un dvd un jour parce que je me sentais fatiguée et de le lui interdire un autre jour sous prétexte que je me sentais disponible pour m'occuper de lui et faire une activité.

Bref, après bien des tatonnements dans notre mode de fonctionnement et bien des crises, il faut l'avouer, nous avons enfin trouvé un système qui fonctionne pour nous.

IMG_20161128_094726[1]

Desormais, nous fonctionnons avec des tickets ! Oui, oui, comme au ciné... Je vous explique :

Eliot a le droit à deux dessins-animés (ou documentaires ou films adaptés...) et deux séances de jeux sur écran (sur l'ordinateur ou la tablette familiale) par semaine. Cela équivaut à environ 3h de dessins-animés et 1,5 h de jeux sur écran pour la semaine. Je lui ai fait 4 tickets (deux dessins-animés et deux jeux) qu'il gère comme bon lui semble en suivant tout de même quelques règles :

- Pas aux heures précédant le temps scolaire (c'est à dire ni le matin ni sur le temps de midi)
- Un seul ticket par jour
- L'utilisation du ticket se fait en fonction de l'emploi du temps familial. Autrement dit si nous avions prévu une sortie, on ne l'annulera pas parce qu'il veut utiliser un ticket !

IMG_20161125_172838[1]Nous collons les tickets sur le semainier familial afin de mieux visualiser les moments d'écrans auquel il a eu le droit

Avec ce système, nos valeurs de parents sont respectées (le temps d'exposition aux écrans est limitée et il ne s'agit pas de s'en servir en remplacement de notre présence mais d'un vrai temps de plaisir) et Eliot peut se sentir autonome et ressens moins l'effet injuste d'une interdiction arbitraire.
Depuis que nous avons mis ce système en place, nous n'avons plus de crises liées aux écrans ! C'est déjà ça de gagné pour plus de sereinité familiale ;-)

Et vous, comment fonctionnez-vous ?

Posté par rayures-et-pois à 09:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


18 novembre 2016

Que mettre dans son calendrier de l'Avent (à part du chocolat) ?

Si je n'achète pas de calendrier de l'Avent tout prêt dans le commerce, c'est parceque cela ne correspond pas à mes valeurs et à l'image que j'ai de Noël. Déjà, les chocolats ou friandises industrielles et absoluement pas éthiques, non merci ! Et ensuite, ajouter du commerciale dans une fête qui est déjà complètement kidnappée et prise en otage par du marketing en tout genre ? ça me déprime...

Nous ne fêtons pas Noël en tant que fête religieuse à la maison, mais nous avons envie que ce soit une fête du partage et de l'amour partagé. Un moment pour que la famille, les amis et les liens qui nous unissent, soient célébrés. Aussi, comme cette célébration commence avec le calendrier de l'Avent, nous voulons que celui-ci soit à cette image et pas seulement un distributeur de bonbons !

IMG_20141201_102500Le calendrier de l'Avent de dernière minute

Je partage avec vous quelques idées pour le remplir :

- 1 bon pour aller au cinéma
- 1 jolie photo de famille à accrocher dans leur chambre
- 1 photo et/ou une lettre racontant le souvenir d'un moment où nous avons été particulièrement fiers d'eux
- 1 bon pour une soirée plateau-télé en famille
- 1 bon pour une sortie au musée
- 1 petit jouet chiné dans un vide-grenier
- des gommettes
- 1 bon pour aller choisir un livre en librairie
- 1 bon pour inviter un ami pour le goûter
- 1 bon pour pic-niquer dans la maison
- des graines à planter
- 1 bon pour choisir le menu
- 1 bon pour une soirée crépes
- 1 coloriage de Noël
- 1 recette de gâteau jamais réalisée à tester en famille
- 1 mot d'amour, d'encouragement
- 1 kit pour réaliser des cartes de voeux ( du papier coloré, du ruban, des tampons...)
- .....

Les possibilités sont infinies et adaptables aux goûts de chacun ! Et vous, qu'allez-vous mettre dans votre calendrier de l'avent ? N'hésitez pas à partager vos idées !

Voici également des tickets "1 bon pour..." à télécharger, certain sont déjà rempli, d'autres sont vierges pour y mettre vos envies...

Tickets-calendrier-de-l'avent

Posté par rayures-et-pois à 09:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 novembre 2016

10 idées pour passer novembre en douceur

Pour moi, novembre est le pire mois de l'année. C'est le mois que j'aime le moins car je ne lui trouve aucun intérêt. Les belles couleurs d'octobre s'estompent pour laisser place à la grisaille, la nuit tombe vite et la luminosité diminue, il fait souvent mauvais temps, le froid s'installe et aucun evénement sympa ne vient égayer tout ça (Halloween est passé, Noël est encore loin...).

Je n'ai pas envie de passer tout le mois à bougonner alors j'ai essayé de trouver des choses sympas pour faire de ce mois déprimant un mois enthousiasmant. Je les partage avec vous :

1. Se remettre à boire des chocolats chauds
2. Sortir jouer sous la pluie

IMG_20151020_170356
3. Ressortir les aiguilles à tricoter et la laine
4. Aménager un abris douillet pour les oiseaux du jardin
5. Jouer à des jeux de société
6. Trainer en pyjama le dimanche
7. Préparer l'arrivée de l'hiver en cousant un joli plaid
8. Cuisiner un brunch

Sans titre
9. Commencer à réfléchir aux cadeaux de Noël
10. Ramasser des chataignes et les faire griller

IMG_20150928_194230

Et vous, qu'allez-vous faire pour faire de se mois de novembre un mois agréable ?

13 septembre 2016

17 mois sans sommeil.

Habituellement, ici, sur ce blog, j'aime partager mes moments de bonheur, de joie, de créativité... Tout ce qui est moteur dans ma vie. Aussi, je ne témoigne que rarement de sujets douloureux ou simplement "moins heureux", que je juge souvent trop intimes.

Mais aujourd'hui, je sors un peu de ma zone de confort. Peut-être par besoin de sortir ce qui me tracasse et peut-être un peu aussi par besoin de conseils, de mots rassurants...

Ce matin, je consultais ma liste d'idées d'articles à publier pour commencer la rédaction de certain d'entre eux notamment un post pour les 18 mois de Lizon, le mois prochain. A l'image de ce que j'avais écris pour ses neufs mois, je voulais écrire quelque chose sur nos moments forts, sur sa personnalité...

DSCN4829

Mais tout ce qui m'est venu au moment de poser mes mots, sont les images de ces nuits hachées, de ces cernes sous mes yeux, de cette fatigue omniprésente et qui se transforme doucement en un véritable épuisement. Non pas que les moments heureux soient inexistants ou que mon amour maternel ait disparu, mais après n'avoir dormi que de 22h à minuit et de 4h à 7h, mon cerveau ne semblait simplement pas s'en souvenir. Il ne restait de notre relation que ce trou dans ma nuit, que cet enfer de l'éveil forcé qui se répète inlassablement chaque nuit ou presque depuis 17 mois.

17 mois sans sommeil, donc. 17 mois sans sommeil, ça vous conduit à envisager toutes les solutions possibles pour arriver à enfin faire une nuit complète : consultations chez un ostéopathe, rituel du coucher revu et corrigé plusieurs fois, plus de proximité la journée afin de gonfler à bloc son réservoir d'amour et de tendresse, menus du soir revus et corrigés plusieurs fois (plus léger, plus copieux, avec ou sans féculent...), massages avant le coucher, berceuse, lit à barreaux, matelas au sol, cododo, avec une veilleuse, sans veilleuse, avec tétine, avec deux tétines (au cas où elle en perdrait une dans son lit)...

IMG_20160606_072738

Et comme rien ne fonctionne on en vient même à envisager d'autres solutions plus "alternatives" comme une consultation chez un chaman ou un exorciste. (humour bien sur, enfin... presque).

17 mois sans sommeil, ça vous amène aussi à vous imaginer régulièrement voyager dans le temps et débarquer au moment de la conception de votre enfant en criant "STOOOP, ne faîtes pas ça vous aller vivre l'enfer !!". Oui, la nuit, au bout du 5ème réveils on en vient à regretter de l'avoir mise au monde, cette petite merveille qu'on aime pourtant plus que tout.

17 mois sans dormir correctement, ça amène aussi beaucoup de culpabilité. La culpabilité de ne pas réussir à trouver de solution pour aider notre fille à être suffisamment sereine pour dormir paisiblement. Mais aussi celle d'être trop fatiguée pour emmener notre ainé à la piscine alors qu'il nous le demande depuis plusieurs semaines ou celle d'accorder moins de temps à notre couple car au lieu de passer du temps à discuter ou à se blotir l'un contre l'autre devant un film une fois les enfants couchés, on préfère aller dormir. Et puis ça entraine inexorablement des problèmes du quotidien parce qu'on est continuellement "au radar" et "au ralenti" et que les choses qui devraient être faîtes trainent et s'accumulent dans une longue liste de retards...

Bref, 17 mois de nuits sans dormir, c'est long. Trop long. Donc si vous êtes passés par là et que vous en êtes sortis ou même si comme moi, vous êtes au bout du rouleau, n'hésitez pas à venir me raconter comme vous avez fait pour passer cette période ou comment vous arrivez à le gérer. Parce qu'ici, nous sommes à court d'idées !

09 septembre 2016

Road-trip familial dans les Alpes #4

Voici enfin le dernier volet du récit de notre voyage...
Nous nous sommes arrêtés pas loin de Gap, sur le col du Noyer pendant deux jours. Nous avons pu visiter Gap, qui ne nous a pas vraiment emballé alors nous nous sommes improvisés une sortie dans une ferme pédagogique. Les enfants ont adorés ! Le lendemain, il a plu, ce qui ne nous a pas empêché de nous promener et d'aller sauter dans les flaques !

Capture

DSCN4978

DSCN4955

DSCN4958

DSCN4980

DSCN4982

DSCN4983
Voilà ! Nous avons vraiment apprécié le côté "mobil" de ces vacances, changer d'endroits, de paysages, s'arrêter au grès de nos envies... Les enfants se sont parfaitement adaptés au rythme différent de notre quotidien. Nous les avons même trouvé vraiment grandis en rentrant. Comme quoi les voyages forment bien la jeunesse et on ne pousse jamais mieux qu'au grand air !
Et vous vos vacances ?

Posté par rayures-et-pois à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


02 septembre 2016

Road-trip familial dans les Alpes #3

C'est la rentrée... je sais. Mais moi, j'ai encore la tête en vacances ! Je vous emmène ?

La 3ème étape de notre voyage (étape 1 ici, étape 2 ) était Guillestre pour le festival pour enfants Potes de Marmot's. Nous avons passé un très bon moment familial et les enfants ont été conquis !

De quoi s'agit-t-il ? De 4 jours de festivités pour les enfants : ateliers, jeux, spectacles, concerts et déambulations...
Cette étape nous a permis de couper un peu avec les randonnées et la pleine nature qui fatiguent quand même pas mal les petites guiboles ! Nous avions loué un appartement en plein coeur du festival ce qui nous a permis de pouvoir amménager nos journées en fonction des envies et de la fatigue de chacun. Le programme du festival était dense et varié, nous n'avons pas pu tout faire mais nous en avons bien profité quand même !

Les ateliers et jeux :

DSCN4856

DSCN4890

DSCN4902

DSCN4901

DSCN4896
Il y en avait pour tous les goûts ! Dommage cependant qu'il y ait eu peu de choses prévues pour les touts-petits...

Nos activités préférés ont été :
- Le chantier pour enfant : Imaginez un chantier avec tous les engins et outils à hauteur d'enfants ! De la grue à la pelleteuse en passant par le sable et les briques, les petits loups habillés en habits de chantier, casque vissé sur la tête, pouvaient s'en donné à coeur joie !
- Les tricycles de pompiers : le but du jeu ? Muni d'un casque et d'une lance à eau, pédaler pour aller remplir sa lance d'eau puis aller éteindre le feu (représenté par une flamme plasifiée)
.- Les jeux géants en bois

Les spectacles :

DSCN4872

DSCN4921

DSCN4876

DSCN4922

IMG_20160817_161106

DSCN4879

DSCN4881
Les spectacles proposés étaient variés et plutôt de qualités dans l'ensemble. Seul bemol, les horraires pas forcément adaptés. Les premières représentations avaient lieu aux alentours de 15h30, là pas de souci. Mais certains étaient proposés à 18h30 ou à 21 h ! Soit peu de temps avant l'heure du repas (et mes petits pois ont leurs estomacs qui frétillent à partir de 19h...) et assez tard pour des couches tôt comme mes enfants !

Les plus :

En plus de toutes ces activités, un coin bibliothèque et un marché artisanal était proposé ainsi qu'une tente spécial bébé, aménagée pour pouvoir changer une couche, lire une histoire, allaiter ou faire la sieste...

DSCN4866Le stand où tu pédales pour mixer ton smoothie !

DSCN4886La tente à bébés

DSCN4928Le coin bibliothèque

 Et entre deux activités nous avons pu profiter des alentours de la ville, de jolis coins pour se promener et même des sources d'eau chaude pour se baigner !

IMG_20160816_115051

Allez, plus qu'une étape à raconter et j'arrête de transformer cet espace en blog voyage !

Posté par rayures-et-pois à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 août 2016

Road-trip familial dans les Alpes #2

Vendredi, je vous racontais le début de nos vacances, aujourd'hui, nous partons vers les sommets !

Pour notre deuxième étape, nous nous sommes arrêtés dans le parc national de la Vanoise, toujours en Savoie. Nous y avons séjourné 3 jours et 3 nuits. Nous avons pu y faire des randonnées et découvert de superbes paysages. Nous nous sommes également baigné dans des lacs de montagne, à l'eau certes très froide mais d'une parfaite transparence...

Voici quelques petites randonnées sympas à faire et pas trop difficiles pour les enfants :

Le fort de Ronce:

Cette petite randonnée est vraiment chouette à faire car elle offre une superbe vue et permets la visite du fort à l'arrivée au sommet. Pour les enfants c'est sympa d'avoir un "but" à la marche, Eliot a trouvé la montée un peu dure (200m de dénivelée tout de même) mais la perspective de pouvoir entrer dans le fort l'a bien motivé. De plus, si comme nous, vous avez de la chance, vous pourrez observer de près les marmottes qui vivent dans le coin ainsi que les vaches qui paissent autour du fort. Prévoyez des vestes car il fait frais au sommet et il y a du vent ! Juste en dessous du parking qui marque le départ de la randonnée, vous trouverez aussi un jardin alpin à visiter librement. On y a découvert les espèces de fleurs et de plantes typiques de la région, vous imaginez que pour des amoureux des fleurs comme nous, c'était très intéréssant !

DSCN4731

Untitled-1

DSCN4738

DSCN4753

DSCN4755

DSCN4760

Untitled-2

Les forts de l'Esseillon

Encore une promenade qui mène à la visite de constructions fortifiées. Plus longue que la précédente mais plus facile car avec peu de dénivelé. Elle est sympa à faire car la première partie traverse la forêt en passant par un parc d'accrobranche, en levant le nez à certains endroits vous verrez donc quelques aventuriers passer dans les arbres. Elle permet ensuite de traverser un pont assez impressionant avec une jolie vue sur les gorges de l'Arc. A cet endroit, il y a aussi une tyrolienne qui a beaucoup impressionnée les enfants. On termine par le fort, bien plus grand et impressionnant que le précédent !

DSCN4773

DSCN4783

DSCN4790

DSCN4791

DSCN4792
La cascade Saint-Benoît

Aucune difficulté pour cette balade. On longe une rivière jusqu'à arriver aux pieds d'une impressionnante cascade. Les enfants ont adorés !

IMG_20160814_101641

DSCN4806

DSCN4809

DSCN4810

DSCN4815

Untitled-3


RDV bientôt pour notre 3 ème étape à Guillestre à l'occasion d'un festival pour enfant...

Posté par rayures-et-pois à 12:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 août 2016

Road-trip familial dans les Alpes #1

Cette année, pour nos vacances, nous avons choisi la montagne. Et comme nous avons du mal à poser nos valises quelques part très longtemps, nous nous sommes promenés en faisant une boucle en passant par la Savoie et le parc naturel de la Vanoise, les Hautes-Alpes et le parc régional du Queyras et en rentrant par l'Isère.
Nous avons parcouru environ 980 km en 5 étapes. Des kilomètres, certes, mais entrecoupés de pauses plus ou moins longues sur les sommets et dans des paysages magnifiques... Pour le confort des enfants (et le nôtre), nous n'avons jamais fait plus de deux heures de routes d'affilées. Si nous appréhendions un peu ce voyage façon "road trip" pour Lizon, nous avons été agréablement surpris de voir à quel point elle, comme son frère, a su s'adapter parfaitement au rythme et aux changements de lieux.

IMG_20160812_111936

Notre première étape était Chambéry. Nous n'y sommes resté qu'une journée et une nuit. Mais c'était suffisant pour découvrir la ville et profiter une dernière fois du milieux urbain avant plusieurs jours perdus dans les montagnes.

IMG_20160812_104430

IMG_20160811_171441Le portage peut dépanner même pour un grand de 4 ans et demi !

Chambéry est une ville charmante, nous avons visité son château, nous avons découvert la vieille ville et manger des glaces. Pour une journée, c'était très bien ! Demain Lundi, je vous emmène vers les sommets pour notre deuxième étape dans les nuages !

Posté par rayures-et-pois à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juillet 2016

"J'ai peur du noir"

Alors que nous n'avions jamais rencontré de problème de coucher ou de sommeil avec Eliot, depuis quelques mois, il s'est mis à avoir "peur du noir". Si bien que nous avons pu constater plusiers fois qu'il avait dormi la lumière allumée une partie de la nuit...Cette peur est fréquente et plutôt normale à cet âge... cela ne nous inquiète pas plus que ça. Mais voici ce que nous avons mis en place pour l'aider à passer des nuits paisibles.

c806a889d0ab3503e10509a3928e8031source image : threadless

- La parole :
Prendre le temps chaque soir de parler de sa journée, des choses qui lui ont plu de celles qui ont pu l'angoisser.

- Les jeux d'ombres
A l'aide d'une lampe de poche, observer quelles ombres peuvent faire les objets de sa chambre dans le noir (et constater ainsi qu'en fonction de la direction de la lumière, ils peuvent prendre de drôles de formes, parfois inquiètantes, mais qu'ils restent des jouets et des objets ordinaires).

- Laisser ses rideaux et volets ouverts.
Nous n'avons pas voulu investir dans une veilleuse. Mais nous lui avons proposer de laisser les rideaux ouverts. Ainsi, il s'endort avec la lumière du jour et sa chambre reste "éclairée" par la lumière de la lune la nuit. Le seul hic avec cette solution est que sa chambre s'éclaire avec le levé du soleil. Pour notre fils qui s'est toujours levé avec les poules (lumière ou pas), ça ne change pas grand chose à son rythme mais ça peut poser problème pour un enfant qui serait plus lève tard...

- Lui laisser une lampe de poche "au cas où". Rien que l'idée de l'avoir le rassure. Elle est plus facilement atteignable que l'interupteur de sa lampe de chevet qu'il peinait à trouver dans le noir. Et depuis qu'il l'a il n'a plus jamais dormi avec sa lampe de chevet allumée. De plus la lampe de poche que nous lui avons donné ne s'allume que s'il garde le bouton enfoncé, du coup même s'il s'endort avec la lampe de poche allumée, celle-ci s'éteint dès que son sommeil lui fait relacher la pression...

- Dédramatiser. En lisant des livres sur le sujets et en lui faisant écouter la chanson d'Aldebert "j'ai peur du noir", nous lui avons expliqué que si tant de livres et de chansons parlent de ce sujets c'est que cette peur est normale et banale. Nous lui avons aussi dit qu'à nous aussi il nous arrive d'avoir peur dans le noir. Et surtout que nous avons confiance en lui et que nous sommes certains qu'un jour il réussira à gérer cette peur et qu'en attendant nous sommes là pour l'aider.

Et vous, avez-vous rencontrer ce problème ? Qu'avez-vous mis en place ? Des conseils à nous donner ?

Posté par rayures-et-pois à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 juin 2016

L'éveil musical à la maison

La semaine prochaine, c'est la fête de la musique !
Quelle meilleure occasion pour parler de l'éveil musical de nos petits ?

L'éveil musical c'est quoi ? Je ne suis pas une experte, mais selon moi, l'éveil musical c'est avant tout ouvrir nos enfants au monde sonore. Le but n'est pas d'en faire des musiciens mais de les initier aux différents sons, instruments et plus tard style de musiques. Cela leur permet de développer des qualités d'écoute, leur créativité et d'affirmer leurs goûts (très tôt Eliot a manifesté une attirance pour les instruments à cordes et en particulier le violon tandis que Lizon semble plus attirée par les instruments à vents au vue de ses réactions...). Aussi, j'en suis convaincue, la musique est un super moyen d'exprimer ses émotions, d'exterioriser sa "météo interieure"...

C'est bien beau tout ça mais comment on s'y prend ?
Je le redis, je ne suis pas une professionnelle. J'ai juste envie de partager avec vous ma façon de faire avec mes enfants et les "outils" que j'utilise...

1. Les comptines et jeux de doigts
Depuis qu'ils sont tout bébé, je récite des petites comptines avec des mimes à mes enfants. Les comptines permettent à la fois de développer le sens du rythme et le langage.

2. La manipulation d'instruments
Rien ne vaut l'experimentation ! C'est pourquoi je laisse à disposition de mes enfants une caisse dédiée aux instruments de musique. Ils peuvent les manipuler comme ils le souhaitent sauf dans les moments de "temps calmes". Ainsi ils peuvent comparer les sons, apprendre à reconnaître les différents instruments et à différencier les familles d'instruments (à corde, à vent, percussions...). Et si vous ne voulez pas investir, vous pouvez très facilement fabriquer des maracasses : deux pots de yaourts collés ensemble dans lesquels on met du riz, une bouteille pleine de couscous, un pot plein de pois chiches...

instruments

3. Les livres sonores
C'est un très bon moyen d'en apprendre plus sur les instrulments et de dévelloper l'oreille. Je vous en présente 4 que nous apprécions beaucoup à la maison :

- Mon imagier des instruments, mis en musique par Isabelle Aboulker et illustré par Xavier Frehring, collection Les imagiers chez Gallimard Jeunesse

9782070618576

- Les Instruments, vol 1 et 2, de Marion Billet, collection Mes petits imagiers sonores chez Gallimard Jeunesse.

IMG_20160602_143745

- Les instruments de musique, de Géraldine Cosneau, collection Un livre son à toucher chez Deux coqs d'or

IMG_20160608_092805

- La collection Mes premières découvertes de la musique chez Gallimard

IMG_20160614_115636_1_

4. Les spectacles
Rien de tel pour éveiller nos enfants à la musique que de les emmener à des concerts ! Et surtout n'hésitez pas à varier les plaisirs : musique classique, fanfare, conte musical pour enfants, rock... Rien de tel que de découvrir la musique en direct live. La fête de la musique peut être une très bonne occasion pour cela mais de nombreux festivals et autres concerts en plein airs peuvent convenir à nos enfants en plus de ceux spécialement organisés à leur attention. Juste une chose sur laquelle je suis intransigente : la protection auditive !! Nos enfants ont de petites oreilles fragiles et sensibles (encore plus que les nôtres). Pour Eliot et Lizon, nous avons investi dans des casques de protection spécialement fait pour les enfants. Nous les avons toujours avec nous quand on part en balades, on ne sait jamais !

IMG_20150818_185445

5. Leur permettre d'avoir leur propre discothèque / playlist
Pour les plus grands, je trouve intéréssant de les laisser affirmer et développer leurs propres goûts musicaux (même si, on est d'accord, ils seront forcément influencés par ce que papa et maman écoutent à la maison !). Depuis ses deux ans et demi, Eliot a ses propres playlist sur l'ordinateur et ses propres CD. Il y a des musiques pour enfants ( je vous en présentais quelques-unes par ici), les BO disney, mais aussi des chansons et musiques "pour adultes" qu'il apprécie. D'ailleurs parfois ce sont des choses que nous n'écoutons pas forcément mais qu'il a pu entendre à la radio dans la voiture par exemple. C'est rigolo de voir que ses goûts évoluent et qu'il nous réclame des styles totalement différents selon les périodes... A la maison, on applique donc le principe du chacun son tour pour le choix de ce qu'on écoute. Avec l'Amoureux on se permet de critiquer parfois ce qu'Eliot choisi (mais sans jamais le rabaisser, on dit juste qu'on n'aime pas tellement telle ou telle musique) et Eliot peut exprimer également son opinion.

Voilà comment on essaye de pratiquer "l'éveil musical" à la maison. Et chez vous, ça se passe comment ? Vous mettez des choses en place sur ce thème ?

Posté par rayures-et-pois à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,