05 juillet 2016

Faire le ménage sans déchet

Comme on m'en a fait plusieurs fois la demande sur les réseaux sociaux, j'entame une petite série d'articles sur notre démarche de réductions des déchets. J'avais déjà donné quelques pistes dans cet article, mais je vais essayer d'être un peu plus précise aujourd'hui.

Je commence donc avec le théme du ménage. Les produits ménagers ont un impact fort sur notre planète et notre santé. Non seulement ils polluent les eaux mais ils sont responsables d'une grosses productions de bouteilles et flacons en plastiques qui viennent polluer nos sols et nos océans. De plus, tous les produits chimiques utilisés peuvent se réveler très nocifs pour notre santé.

Pour toutes ces raisons, j'ai arrêter d'en acheter. Et comme il faut bien faire un brin de ménage de temps en temps, je les ai remplacés par des produits fait-maison.

Pour un ménage sain et sans déchet voici ce que j'utilise :

- Produits ménagers :

Nettoyant-désinfectant multi-usage :
C'est ce que j'utilise le plus ! Il me sert à nettoyer les plans de travail, la crédence de la cuisine, les eviers, je peux l'utiliser pour nettoyer la table après les activités des enfants... en gros je l'utilise partout et pour tout !

- un pulverisateur opaque d'un litre
- du vinaigre blanc
- quelques gouttes d'huile essentielle de tea tree
- quelques gouttes d'huile essentielle de citron
- du bicarbonate alimentaire
- de l'huile essentielle de lavande (pour le parfum mais non-obligatoire)
- de l'eau du robinet

Dans le pulverisateur on met 2 Cà S de bicarbonate, de l'eau chaude, 3 C à S de vinaigre blanc, quelques gouttes de tea tree, de citron et quelques gouttes d'huile essentielle de lavande ! Ce mélange désinfecte parfaitement et n'a pas besoin d'être rincé !

Lessive :
Pour ma lessive, j'utilise un savon de marseille sans glycerine car cela encrasse les couches lavables. C'est pour cela que j'ai précisé la marque Marius Fabre dans les ingrédients ci-dessous. C'est une des seules marques à ne pas en mettre, qui respecte la vraie recette du savon de marseille et qui fabrique ses produits en France.

- 90 g de savon de marseille Marius Fabre
- 1 c à s de bicarbonate
- 20 gouttes d'huile essentielle de tea tree
- 20 gouttes d'huile essentielle de citron
- 20 gouttes d'huile essentielle de lavande
- 3 L d'eau
- 1 bidon

Raper le savon de marseille et faîtes-le fondre dans l'eau. Ajouter le reste des ingrédients, laissez refroidir et remplissez votre bidon.
J'utilise aussi des balles de lavage dans le tambour de ma machine pour augmenter l'efficacité de ma lessive et assouplir le linge sans produit.

images

Pour les WC :
Faîtes chauffer un petit verre de vinaigre blanc, versez dans vos WC, passez un petit coup de brosse, laissez agir toutes la nuit. Le matin, repassez la brosse. Je termine par un petit pchiit de mon nettoyant-desinfectant.

Pour les sols :
- 3 cuillères à soupe de savon noir
- 100 grammes de bicarbonate de soude
- 10 cl de vinaigre blanc
- 20 gouttes d'huile essentielle de citron
Mélanger 1 bouchon dans 3 L d'eau chaude

Pour le four :
Mélanger du bicarbonate avec un peu d'eau pour en faire une pâte. Nettoyez votre four avec cette pâte et rincez.
Vous pouvez également utiliser cette pâte pour récurer un lavabo ou une baignoire très sale...

 
- Matériel :

Des tawashis fait-maison
Les tawashis sont des petites lavettes tissées ou tricotées utilisées au japon. Cela remplace les éponges. J'ai tissé les miens avec des chaussettes trouées et un jogging d'éliot également troué en suivant ce tuto. C'est parfaitement efficace, c'est récup', c'est lavables et réutilisables ! Bref, ici ont les a adoptés et on ne reviendra pas en arrière ! J'en ai fait une quinzaine afin de pouvoir tourner facilement.

IMG_20160503_180254


Des brosses
Pour remplacer le côté grattant des éponges du commerce, nous avons adopté des brosses : une pour la vaisselle, une pour frotter évier, baignoire, lavabos... au besoin et enfin celle des toilettes !

Des chiffons récup'
Pour laver et faire les poussières, j'utilise aussi des chiffons découpés dans de vieux t-shirts .

Voilà comment nous sommes passé au nettoyage (presque) zéro déchet et homemade ! Si vous avez d'autres recettes, trucs et astuces, n'hésitez pas à les partager !


30 juin 2016

Une trousse personnalisée pour maîtresse et atsem

Vous sentez ? Ce bon parfum de grandes vacances qui flotte dans l'air ? Pour remercier sa maîtresse et son atsem pour cette bonne année scolaire, nous avons créer 2 petites trousses personnalisées ! J'ai cousu, il s'est occupé de la personnalisation grâce à nos feutres textiles (je ne regrette décidémment pas cet achat !)...

Trousse-maitresse

Je vous propose le pas à pas pour coudre la trousse et la décorer :

Il vous faut :
1 rectangle de tissus clair de 32 X 20 cm
1 fermeture éclaire de 18 cm
des feutres textiles

la_trousse_en_4__tapes
1. Epinglez la fermeture éclaire endroit contre endroit et piquez.
2. Retournez l'ouvrage, repasser et piquez pour que la finition de la fermeture soit jolie.
Répétez ces deux étapes pour l'autre côté : pliez votre réctagle en deux, piquez l'autre côté de la fermeture éclaire toujours endroit contre endroit et piquez puis retournez et piquez.
3. A ce stade, vous obtenez une trousse retournée sur l'envers dont les côtés sont ouverts. Ouvrez la fermeture éclaire et épinglez les côtés. Piquez les côtés. Retournez sur l'endroit par l'ouverture laissée par la fermeture éclaire ouverte.
4. Proposez à votre enfant de dessiner aux feutre textiles sur la trousse. Repassez pour fixer la couleur.

IMG_20160626_131132
Et pour celles et ceux qui n'auraient pas envie de coudre, on peut toujours acheté une petite trousse et la décorer ! Il faut juste choisir un tissu clair ;-)
Et vous, quel cadeau avez-vous choisi pour les maîtres/maîtresses et ATSEM ?

Posté par rayures-et-pois à 15:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 juin 2016

Son carnet de voyage

Les grandes vacances arrivent et, peut-être comme moi, vous-êtes vous posé la question du cahier de vacances ? Eliot apprécie beaucoup les "jeux éducatifs", il réclame souvent d'écrire, de compter...Je me suis donc dit que nous pourrions lui acheter un cahier de vacances... Mais les cahiers de ce type proposés dans le commerce ne nous plaisait que très moyennement... Des graphismes pas tops, des exercices qui ressemblent à s'y méprendre aux jeux que l'on peut trouver dans les magazines type "toupie" etc...Et en plus, ces merveilles coûtent un bras ! Bref, nous avons choisis de créer avec Eliot un carnet de voyage dans lequel nous pourrons parler de nos vacances et qui constitura un beau recueil de souvenirs pour plus tard !

cahier de voyages

Dans un simple cahier de travaux pratiques trouvés en supermarché (une page à carreaux/ une page de dessin), nous inscrivons tous nos souvenirs de vacances...

Ainsi, à travers ce carnet de voyage nous travaillons l'air de rien :
- la géographie
- la motricité fine (découper, coller)
- l'écriture
- les sciences nat (quels animaux a-t-on pu observer, différence entre mer et rivière, montagne et plaine etc)
- la mémoire (se rappeler de ce qu'on a fait, de ce qu'on a vu...)
- le langage et le vocabulaire (restituer un souvenir avec ses propres mots, apprendre de nouveaux mots, parler de ce qu'on a aimer...)

Et le plus important, la fierté d'avoir fait tout seul, d'avoir choisi les photos pour illustrer, dessiner, décorer !

Posté par rayures-et-pois à 09:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 juin 2016

Dire "bonne fête papa" avec les mains (et les pieds)

Ce dimanche on fêtera la fête des pères ! Je vous propose deux idées simples de cartes à réaliser avec vos enfants en utilisant la fameuse technique des empreintes de mains ou de pieds.

Idée n°1 : "Papa, je t'aime grand comme ça"

fete_papa1

fete_papa

Avec du ruban adhésif, attachez deux feuilles A4 ensemble. Demandez à votre enfant de faire des traces de mains à la peinture de chaque côté. Une fois les traces sèches, il pourra se dessiner au centre avec de très grands bras ! On ajoute la phrase "papa je t'aime grand comme ça" et voilà une chouette carte à offrir !

Idée n°2 : Papa jardinier

fete_papa2
L'an dernier, Eliot avait peint à l'éponge deux feuilles. L'une d'elle nous a servi de support et l'autre à été découpé en forme de pots de fleurs. Ensuite Eliot à fait une empreinte de main dans son pot, tandis que Lizon (encore bébé à ce moment là) a utilisé ses pieds. J'ai ensuite ajouté la phrase à propos du papa jardinier qui aide à faire pousser ses petites graines !

Et voilà deux réalisations simples et rapides à faire pour fêter les papas comme il, se doit !

Posté par rayures-et-pois à 17:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'éveil musical à la maison

La semaine prochaine, c'est la fête de la musique !
Quelle meilleure occasion pour parler de l'éveil musical de nos petits ?

L'éveil musical c'est quoi ? Je ne suis pas une experte, mais selon moi, l'éveil musical c'est avant tout ouvrir nos enfants au monde sonore. Le but n'est pas d'en faire des musiciens mais de les initier aux différents sons, instruments et plus tard style de musiques. Cela leur permet de développer des qualités d'écoute, leur créativité et d'affirmer leurs goûts (très tôt Eliot a manifesté une attirance pour les instruments à cordes et en particulier le violon tandis que Lizon semble plus attirée par les instruments à vents au vue de ses réactions...). Aussi, j'en suis convaincue, la musique est un super moyen d'exprimer ses émotions, d'exterioriser sa "météo interieure"...

C'est bien beau tout ça mais comment on s'y prend ?
Je le redis, je ne suis pas une professionnelle. J'ai juste envie de partager avec vous ma façon de faire avec mes enfants et les "outils" que j'utilise...

1. Les comptines et jeux de doigts
Depuis qu'ils sont tout bébé, je récite des petites comptines avec des mimes à mes enfants. Les comptines permettent à la fois de développer le sens du rythme et le langage.

2. La manipulation d'instruments
Rien ne vaut l'experimentation ! C'est pourquoi je laisse à disposition de mes enfants une caisse dédiée aux instruments de musique. Ils peuvent les manipuler comme ils le souhaitent sauf dans les moments de "temps calmes". Ainsi ils peuvent comparer les sons, apprendre à reconnaître les différents instruments et à différencier les familles d'instruments (à corde, à vent, percussions...). Et si vous ne voulez pas investir, vous pouvez très facilement fabriquer des maracasses : deux pots de yaourts collés ensemble dans lesquels on met du riz, une bouteille pleine de couscous, un pot plein de pois chiches...

instruments

3. Les livres sonores
C'est un très bon moyen d'en apprendre plus sur les instrulments et de dévelloper l'oreille. Je vous en présente 4 que nous apprécions beaucoup à la maison :

- Mon imagier des instruments, mis en musique par Isabelle Aboulker et illustré par Xavier Frehring, collection Les imagiers chez Gallimard Jeunesse

9782070618576

- Les Instruments, vol 1 et 2, de Marion Billet, collection Mes petits imagiers sonores chez Gallimard Jeunesse.

IMG_20160602_143745

- Les instruments de musique, de Géraldine Cosneau, collection Un livre son à toucher chez Deux coqs d'or

IMG_20160608_092805

- La collection Mes premières découvertes de la musique chez Gallimard

IMG_20160614_115636_1_

4. Les spectacles
Rien de tel pour éveiller nos enfants à la musique que de les emmener à des concerts ! Et surtout n'hésitez pas à varier les plaisirs : musique classique, fanfare, conte musical pour enfants, rock... Rien de tel que de découvrir la musique en direct live. La fête de la musique peut être une très bonne occasion pour cela mais de nombreux festivals et autres concerts en plein airs peuvent convenir à nos enfants en plus de ceux spécialement organisés à leur attention. Juste une chose sur laquelle je suis intransigente : la protection auditive !! Nos enfants ont de petites oreilles fragiles et sensibles (encore plus que les nôtres). Pour Eliot et Lizon, nous avons investi dans des casques de protection spécialement fait pour les enfants. Nous les avons toujours avec nous quand on part en balades, on ne sait jamais !

IMG_20150818_185445

5. Leur permettre d'avoir leur propre discothèque / playlist
Pour les plus grands, je trouve intéréssant de les laisser affirmer et développer leurs propres goûts musicaux (même si, on est d'accord, ils seront forcément influencés par ce que papa et maman écoutent à la maison !). Depuis ses deux ans et demi, Eliot a ses propres playlist sur l'ordinateur et ses propres CD. Il y a des musiques pour enfants ( je vous en présentais quelques-unes par ici), les BO disney, mais aussi des chansons et musiques "pour adultes" qu'il apprécie. D'ailleurs parfois ce sont des choses que nous n'écoutons pas forcément mais qu'il a pu entendre à la radio dans la voiture par exemple. C'est rigolo de voir que ses goûts évoluent et qu'il nous réclame des styles totalement différents selon les périodes... A la maison, on applique donc le principe du chacun son tour pour le choix de ce qu'on écoute. Avec l'Amoureux on se permet de critiquer parfois ce qu'Eliot choisi (mais sans jamais le rabaisser, on dit juste qu'on n'aime pas tellement telle ou telle musique) et Eliot peut exprimer également son opinion.

Voilà comment on essaye de pratiquer "l'éveil musical" à la maison. Et chez vous, ça se passe comment ? Vous mettez des choses en place sur ce thème ?

Posté par rayures-et-pois à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


12 juin 2016

Le dimanche on bouquine : "La petite mauvaise humeur"

Aujourd'hui, nous avons choisi de vous présenter un bel album plein de sensibilité d'Isabelle Carrier intitulé "La petite mauvaise humeur".

IMG_20160610_144121

De quoi ça parle :

"Pit et Pat s'entendaient à merveille. Rien ne pouvait les séparer ! Un jour, pourtant, tout changea..."

L'interieur :

imgProduct3_145
Pourquoi il m'a plu :

Avec très peu de texte et des illustrations sobres aux traits fins, cet album est pourtant porteur de messages puissants. Il aborde avec sensibilité et à travers une métaphore bien choisie le sujet de la mauvaise humeur qui, faute de parole et de communication, grossie et peu finir par séparer.
Heureusement, Pit et Pat décident de se retrouver et démêlent les noeuds un à un même si cela prend du temps. La représentation de la mauvaise humeur sous forme d'une pelote noire est très bien trouvée et parle bien aux petits.

A travers cet album, on peu donc aborder le sujet de la dispute :
- Comment le désaccord s'est-t-il installé ?
- Comment faire pour se réconcilier ?

Le livre souligne l'importance d'une bonne communication mais aussi de savoir faire preuve de recul et de ne pas rester camper sur ses positions pour aller vers un dialogue où chacun "prend le problème par un bout". Il aborde aussi l'importance de soigner ses relations pour ne pas se laisser s'installer la monotonie. Bref, autant de valeurs que nous souhaitons tous transmettre à nos enfants !

Ce livre est parfait pour ouvrir le dialogue après une "dispute" avec son enfant ou lorsque notre petit nous parle d'un conflit à l'école.

Pourquoi il a plu à Eliot :

"Parce que c'est une belle histoire et je suis content qu'ils deviennent encore copains à la fin. C'est pas parce qu'on se dispute qu'on s'aime plus."

La petite mauvaise humeur
Isabelle Carrier
Collection Les trésors
Editions Bilboquet
32 pages - 19 x 26 cm
ISBN : 978-2-84181-339-1

06 juin 2016

Comment faire (vraiment) plaisir à une jeune maman ?

J'ai deux enfants, j'ai vécu deux accouchements, deux périodes post-partum et quelques premiers mois avec bébé pas toujours simples, comme toutes les jeunes mamans ! J'ai aussi de la chance, car à chaque fois j'ai reçu de très beaux cadeaux et attentions pour moi et mon nouveau bébé : des vêtements à ne plus savoir qu'en faire, des jouets, des livres, des cd, du matériel de puericulture, des petites choses pour moi aussi. Tout cela m'a énnormément touché, n'allez croire que je "crache dans la soupe". Mais avec le recul, les choses qui m'ont le plus émues et fait plaisir, celles que je retiens particulièrement n'ont pas été materielles...

IMG_20150511_135655

Voici quelques idées d'attentions que j'ai reçues ou que j'aurai aimé recevoir à ce moment si particulier dans la vie d'une femme :

- Des petits plats cuisinés.
Le bonheur quand vous voyez débarquer une amie, votre tante ou cousine les bras chargés de bons plats cuisinés maison à glisser dans votre congélateur ! Il faut bien l'avouer, quand bébé vient d'arriver on n'a ni envie ni l'énergie de cuisiner et on préfère passer notre temps à découvrir cette nouvelle vie à 3 (ou 4,5...)

- Des heures de garde pour les ainés.
Quand Lizon est arrivée je rigolais jaune en entendant le fameux conseil : "dormez en même temps que votre bébé". Et le grand, j'en fait quoi ?! Ahh comme j'aurai aimé qu'on me le garde quelques heures, juste le temps de récupérer un peu...

- Du temps d'écoute
Au téléphone ou en direct, ça fait un bien fou de pouvoir discuter et être écouté dans ses doutes, ses peurs, ses ras-le-bol... J'ai la chance d'avoir été très bien entourée par plusieurs amies et cela m'a vraiment aidé à relativiser et à repartir sur du positif quand j'étais au bout du rouleau.

- Un colis remonteur de moral avec un gentil mot, de la tisane, du chocolat...
Un jour où j'étais particulièrement fatiguée et je me demandais comment j'allais bien pouvoir tenir le coup à ce rythme (je vous ai déjà raconté que ma chère fille s'est réveillée toutes les 2-3 heures jusqu'à passé 9 mois ? ), le facteur à sonné à la porte avec un colis. Un colis tout simple qui contenait une gentille lettre et quelques douceurs. Un geste très simple mais qui m'a tellement remonter le moral ce jour là !

Et vous, quelles sont les choses qui vous ont le plus touchées à la naissance de vos enfants ? Et qu'auriez-vous aimer avec le recul ?

Posté par rayures-et-pois à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juin 2016

Abécédaire amoureux

L'Amoureux a fêté son anniversaire. Comme à chaque fois, j'ai voulu lui faire un cadeau personnalisé et fait maison. Cette année, je n'avais pas envie de quelque chose de matériel, à coudre ou à construire. J'avais envie de lui déclarer mes sentiments de façon plus profonde et plus personnelle. Malgré mes quelques années passées en Lettres, je ne suis pas très bonne écrivaine. Et l'art de la lettre d'amour est un art subtil si on veut décrire avec justesse ce que l'on ressent sans tomber dans le niais. J'ai donc eu l'idée de m'aider des lettres de l'alphabet pour me donner un point de départ. A chaque lettre, j'ai choisi un mot qui a du sens pour nous et j'ai développé mes pensées autour de ce mot. J'ai agrémenté certaines pages de photos, dessins, paroles de chansons...

abécédaire-amoureux

alphabet-toi-et-moi

J'ai présenté cela sous forme d'un carnet au format A5. J'ai imprimé sur des feuilles A4 des grosses lettres dans une police d'écriture rigolote qui puisse être coloriée. J'ai ensuite plié chaque feuille en deux et collé entre-elles afin de former un carnet. Pour la couverture, je l'ai imprimé sur une feuille de papier recyclé un peu plus rigide et comme avec le volume du carnet, elle était légèrement trop petite j'ai augmenté un peu sa taille en cousant un morceau de biais décoratif sur chacun de ces bords. J'ai relié le tout à la main avec du fil et une aiguille.

L'Amoureux a été super touché par mon cadeau... L'effet escompté a donc été au rendez-vous. Si vous voulez vous aussi déclarer votre flamme à votre moitié je vous conseille donc cette idée ;-) Et je vous propose même de télécharger la couverture du carnet pour l'imprimer et ainsi construire votre propre abécédaire amoureux !

Télécharger la couverture : "L'alphabet de toi et moi"

Posté par rayures-et-pois à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 mai 2016

Echappée belle en robe Seda

Au mois d'Avril, nous avons tous eu la grippe. Alors que nous étions fievreux et déprimés, nous avons décidé de nous offrir des vacances avant les vacances. Un week-end prolongé pour faire le plein de soleil et s'évader en famille...

Pour l'occasion, j'ai eu envie de me coudre une robe d'été. J'ai suivi les conseils reçus dans les commentaires de mon derniers post couture (merci Cinvava !) et je me suis tournée vers un patron de Pauline Alice : la robe Seda.

DSCN4540

DSCN4563

technicaldrawingseda

Je ne connaissais pas les patrons Pauline Alice et j'ai été séduite par leur côté rétro. Pour ma robe, j'ai décidé d'aller jusqu'au bout de mon idée "rétro - estivale" en choisissant un imprimé fleuri. Je me suis préparée psychologiquement à toutes les blagues "petite maison dans la prairie" que pourrai me faire l'Amoureux et j'ai profité d'un destockage chez Coco Coupon : à moins de 8 euros la robe, j'assume mes petites fleurs !

J'ai choisi de marier le haut de la première version avec le bas de la seconde version. Je regrette un peu ce choix, car mon tissu étant assez rigide, les fronces donnent beaucoup de volume...Mais le résultat me plait tout de même assez et j'ai pu jouer les starlettes de bords de mer, une fois n'est pas coutume ;-)

Pour ce qui est de notre week-end, tout était magique, nous nous sommes baigné, nous vons fait des châteaux de sable, mangé des glaces et pris le bateau... Vivement la prochaine escapade et la prochaine robe ! D'ailleurs, vous me conseillez un modèle en particulier pour cet été ?

Posté par rayures-et-pois à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 mai 2016

Faire son liniment soi-même {ma recette}

Selon moi, le liniment est ce qu'il y a de mieux pour nettoyer les fesses de bébé. C'est un produit naturel qui nettoie bien et qui protège la peau contre les rougeurs et les irritations. Dans le commerce, le liniment reste assez cher et la composition n'est pas toujours 100 % naturelle. Je préfère donc le faire moi-même, d'autant que c'est facile à faire et économique !

liniment

Voilà la recette :

- 100 ml d'huile d'olive
- 100 ml d'eau de chaux
- 4 g de cire d'abeille
- 8 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse

Faites d'abord fondre la cire d'abeille dans l'huile d'olive au bain-marie. Une fois fondue, retirez le recipient du bain-marie et ajoutez l'eau de chaux. Mélangez bien (vous pouvez même utiliser un mixeur à bras). Vous obtenez une pâte jaunâtre. Ajoutez l'extrait de pépin de pamplemousse et mélangez. Vous n'avez plus qu'à transvaser dans un flacon à pompe (petite astuce pour éviter de s'en mettre plein les doigts : j'utilise une pipette pour doliprane en sirop pour transvaser ! En effet, le mélange étant épais, il ne coule pas dans un entonnoire et à la cuillère difficile de ne pas en mettre à côté ;-) )

liniment-maison

J'ajoute de la cire d'abeille afin que le mélange reste bien homogène, sans cela l'huile et l'eau de chaux ont tendance à déphaser et il faudra alors agiter vivement avant chaque usage. L'extrait de pépin de pamplemousse sert à conserver le mélange. Avec cette recette, le liniment peut se garder deux mois (largement le temps de l'utiliser !). Pour une meilleur conservation, je conseille d'utiliser un flacon opaque ou d'utiliser une housse pour votre flacon. Je vous propose un tutoriel simple pour réaliser une housse :

IMG_20160520_111349

- Sur l'envers d'un morceau de tissu, posez votre flacon pour vous en servir de gabari et tracez le cercle du fond.
- Mesurez le rayon du cercle (r = diamètre : 2) et calculez-en le périmètre ( 2 x π x r ).
- Tracez ensuite un rectangle dont la longueur correspond au périmètre du cercle + 1 cm et dont la hauteur est égale à la hauteur du flacon + 2 cm.
- Pliez le rectagle en deux endroit contre endroit et cousez le deux petits côtés ensemble en vous arretant à 2 cm du bord sur l'un des côtés.
- Assemblez ensuite cette partie avec le fond toujours endroit contre endroit.
- Crantez tout le tour et retournez l'ouvrage.
- Sur le haut du tube, créer une coulisse. Pour cela pliez le tissus sur 1,5 cm et piquez tout le long. A l'aide d'une épingle à nourisse ou d'une aiguille à laine, introduisez un ruban ou une ficelle pour fermer votre housse.

Posté par rayures-et-pois à 09:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,