06 janvier 2017

Un éclair des rois

Cette année, pour changer de la galette des rois, je vous propose des éclairs des rois à la frangipanne !

Eclair-des-rois-frangipanne

Il s'agit d'un éclair qui a été saupoudré d'Amandes éffilées sur le dessus et fourré avec une crème au goût de frangipane mais à la texture d'une crème à éclair classique (un savant mélange d'amandes en poudre torréfiées, de beurre, de sucre glace, d'extrait de vanille liquide et de rhum avec de la crème pâtissière nature.). UN DELICE !

Eclair-des-rois-frangipanne-2

Voici la recette (pour 7 éclairs environ) :

Préchauffer le four à 150°C. Réaliser une pâte à choux (recette en vidéo ici) et formez vos éclairs sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou anti-adhésive. Les saupoudrer d'un peu d'amandes éffillées. Cuire environ 1h. Mettre à refroidir.

Préparer une crème pâtissière (recette ici) et la mettre au frais.

Préchauffer le four à 160 °C. Torréfier 155 g d'amandes en poudre sur une plaque pendant une dizaine de minutes. Les laisser ensuite refroidir.
Chauffer 155 g de beurre à la casserole et à feu doux jusqu'à ce que la moitié soit fondu. Verser le tout dans un saladier, ajouter deux cuillère à soupe de sucre glace et battre jusqu'à ce que ce soit lisse. Ajouter 130 g de sucre glace, les amandes, 1 cuillère à café d'extrait de vanille et 8 g de rhum. Bien mélanger.

Mélanger vivement la crème pâtissière pour la lisser et l'ajouter à la crème aux amandes. Bien mélanger. Mettre au frais une trentaine de minutes en recouvrant d'un film alimentaire.

Fourrer les éclairs à la poche à douille en les ouvrant en deux. Placer une fève dans l'un d'eux et les décorer avec un peu de sucre glace.

 J'ai trouver la recette de la crème frangipane dans le livre éclairs maison de Marianne Magnier-Morenno (Marabout) (acheter ici)

Posté par rayures-et-pois à 09:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


02 janvier 2017

Mes 101 envies pour 2017

Comme en 2015 et en 2016, j'ai envie de mettre noir sur blanc mes envies pour l'année qui commence et de les partager avec vous !

2017

1. Plus de lacher prise
2. Plus de repos
3. Envoyer du vrai courrier (lettres, cartes postales...)
4. Profiter du festival du court métrage
5. Emmener Eliot à Disney
6. Mieux me renseigner sur la maladie génétique d'Eliot pour mieux la lui expliquer (nous avons appris son existence il y a peu, j'en parlerai peut-être ici plus tard)
7. Aller plus souvent au club de tricot
8. Continuer à experimenter les cosmétiques maisons
9. Continuer à réduire nos déchets
10. Aller plus souvent au cinéma
11. Aller en Belgique voir mon ami Thomas
12. Revoir mes amis de Metz et de Lorraine
13. Faire une fête pour mon anniversaire
14. Passer un week-end à Lyon
15. Me faire un bel agenda décoré
16. Me mettre plus souvent du vernis à ongles
17. Continuer la gym câline avec Lizon
18. Faire un album photo 2017
19. Aller à la mer
20. Participer au projet photo 10/10
21. Faire un week-end en solo
22. Partir en amoureux
23. Aller visiter le musée des confluences à Lyon
24. Acheter un nouveau disque dur externe et faire des sauvegardes
25. Changer de lunettes (ça devient très urgent !)
26. Ecrire chaque soir mon petit bonheur de la journée
27. Finir la terrasse
28. Commencer les travaux de la deuxième salle de bain
29. Reporter mes chaussures à talons de temps en temps
30. Aller à un concert
31. Aller voir un opéra
32. Aller au théâtre
33. Aller faire du vélo en famille
34. Préparer un grand voyage pour 2018 ou 2019
35. Mettre des sous de côté pour notre voyage
36. Avoir plus de plantes dans la maison
37. Lire plus
38. Reprendre la méditation
39. Faire une journée à la neige
40. Faire un bonhomme de neige avec les enfants
41. Passer les samedis sans écran
42. Manger végétarien au moins deux fois par semaine
43. Passer plus de temps dehors si possible dans la nature
44. Faire une grasse matinée par semaine
45. Aller nager plus souvent
46. Finir la déco de mon atelier
47. Me coudre une robe
48. Coudre pour Lizon
49. Coudre pour Eliot
50. Coudre pour Pierrick
51. Retourner aux activités de l'asso PARENTS
52. Passer un week-end à Paris
53. Aller voir une expo
55. Trier mon dressing
56. Finir l'aménagement du coin jeu des enfants
57. Prendre des nouvelles de la famille plus régulièrement
58. Reprendre une activité professionnelle à mi-temps
59. Avancer dans mon projet professionnel à long terme
60. Faire une séance de yoga à la maison de temps en temps
61. Aller me faire masser en institut
62. Aller visiter le musée Bargoin de Clermont-Ferrand
63. Vendre ou donner ce qui ne me sert plus dans l'atelier
64. Vendre ou donner les choses inutiles qui trainent dans le grenier
65. Faire de belles photos de famille
66. Aller pic-niquer
67. Organiser une nuit de camping dans le salon
68. Chanter sans me retenir quand j'en ai envie et sans honte
69. Acheter un lecteur cd à Eliot
70. Acheter de jolies barettes à Lizon
71. Faire des brunchs
72. Aller chanter aux rencontres familiales de ma sage-femme
73. Continuer notre herbier
74. Manger sur notre terrasse
75. Porter plus souvent mes headbands
76. Ne pas passer un jour sans un câlin
77. Faire une semaine détox
78. Partir en vacances en famille
79. Publier sur le blog au moins une fois par semaine
80. Faire du tri et du rangement administratif une fois par mois pour ne plus perdre de papiers
81. Emmener les enfants chez le microkiné
82. Faire une virée entre copines
83. Préparer un kit premiers secours à laisser dans la voiture
84. Commencer l'aménagement du dressing
85. Faire plus souvent des goûters avec les amis les mercredis après-midi
86. Réaménager les placards de la cuisine et de la salle à manger
87. Abattre le cerisier mort et les deux petits sapins qui gâchent la vue sur le jardin
88. Fabriquer un nouvel abris pour les oiseaux plus solide et plus joli
89. Trouver de nouvelles activités pour la table lumineuse
90. Faire du papier maché avec Eliot
91. Trouver un endroit pour afficher tous les faire-part de naissance
92. Ne plus rendre les livres de la bibliothèque en retard (cette année a été catastrophique !)
93. Construire un abris de jardin
94. Réparer le mobile de la chambre de Lizon
95. Investir dans de belles assiettes
96. Fabriquer un nouveau déguisement pour Eliot
97. Fabriquer un nouveau déguisement pour Lizon
98. Coudre un vêtement pour ma filleule
99. Aller voir ma cousine et ses filles dans le sud
100. Tester une recette de crème glacée sans sorbetière
101. Faire de vrais beignets pour carnaval

On me demande chaque année "pourquoi 101 envies ?" alors je vais m'expliquer directement ici cette année. Déjà, je ne suis pas pas à l'origine de cette idée de listes d'envies que j'avais trouvée sur un autre blog. J'ai gardé 101 parce que c'est un nombre assez grand pour se laisser aller à rêver, parce que cela permet de mettre autant de petites envies futiles que d'envies plus importantes ou plus sérieuses et surtout parce qu'ainsi on ne se met pas la pression ! Le but n'est pas de réaliser absoluement les 101 choses inscrites sur la liste : il ne s'agit pas d'objectifs ou de résolutions mais d'envies (les envies ça peut changer en cours d'année !). Cette liste permet de réfléchir à ce que je souhaite pour l'année à venir et de l'inscrire pour le garder dans un coin de ma tête. Personnellement, je ne reviens à cette liste qu'à la fin de l'année, je peux ainsi constater que j'ai fait plein de trucs chouettes au cours de l'année écoulée et parfois que mes envies ont évoluées...

Et vous, quelles sont vos envies et vos rêves pour 2017 ?

Posté par rayures-et-pois à 10:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 janvier 2017

En Janvier, j'ai envie de...

En ce premier jour du premier mois de l'année, j'ai envie de partager avec vous ce que Janvier m'inspire...Mais d'abord je veux vous souhaiter une année douce et pleine de joie !Moyenne

9bbb7876cf23ec8c07ce13a9d5de6a97

En janvier, j'ai envie de :

- souhaiter une bonne année à tout le monde

- écrire mes 101 envies pour l'année qui commence

- manger de la galette des rois (plusieurs fois)

- fabriquer des couronnes avec les enfants

- fêter l'anniversaires d'Eliot

- débuter une nouvelle poutre du temps

- Commencer mon nouvel agenda

- déguster les nouveaux thés que l'on m'a offert à Noël

- tricoter

Et vous, que vous inspire le mois de Janvier ?

Posté par rayures-et-pois à 11:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

29 décembre 2016

Mes 101 envies de 2016, le bilan

Je m'attendais à un bilan assez désastreux car je n'ai pas vu passer cette année ! Non seulement je trouve que tout à été très vite mais en plus j'ai tellement été fatiguée sur la fin, que j'avais l'impression de n'avoir rien fait de concret. En réalité, au regard de cette liste j'ai accompli plus de 60 % de mes envies ! Pas mal non ?

a4f0993e888884423e87fe909c65b360

1. Faire plus de petites surprises aux personnes qui comptent, sans raison particulière
2. Me coudre au moins une tenue
3. Aller voir ma soeur à Nantes
4. Partir en week-end en amoureux
5. Trier mon atelier (encore en cours)
6. Aménager mon nouvel atelier
7. Aller à Disney
8. Prendre le temps de se laisser des mots d'amour
9. Faire pousser des fleurs et des légumes
10. Réfléchir à l'aménagement du jardin et de la terrasse
11. Changer de lunettes
12. Manger moins de sucre
13. Parler lecture sur le blog
14. Organiser au moins 2 ou 3 ventes éphémères
15. Consommer plus local
16. Acheter un nouveau disque dur externe et faire des sauvegardes
17. M'accorder 15 minutes de pause rien que pour moi chaque jour
18. Réamménager le coin jeu pour qu'il soit plus adapté aux enfants
19. Ecrire de vraies lettres ou cartes postales
20. Envoyer des photos et des dessins des enfants plus régulièrement à la famille
21. Faire un arbre généalogique pour les enfants
22. Partir en week-end en solo
23. Prendre le temps d'écrire et de dessiner
24. Investir dans un nouvel appareil photo
25. Trouver des activités parent-bébé / parent-enfant près de chez moi
26. M'améliorer en tricot
27. Préparer un chouette anniversaire pour les 4 ans d'Eliot
28. Préparer un chouette anniversaire pour les 1 an de Lizon
29. Remplir le livre de naissance de Lizon
30. Apprendre à Eliot à nager
31. Expérimenter la diversification menée par l'enfant avec Lizon
32. Continuer à porter Lizon en écharpe
33. Sevrer Lizon en douceur (finalement, le rythme des tétés s'étant espacé, j'ai décidé de continuer !)
34. Trier mon dressing
35. Trouver de nouvelles recettes de goûter
36. Passer plus de temps avec Eliot
37. Faire de la randonnée
38. Ecrire chaque soir mon petit bonheur de la journée (Je ne suis pas allée jusqu'au bout de l'année)
39. Investir dans des vélos pour toute la famille
40. Prendre un bain (même si ce n'est pas hyper écolo)
41. Faire du pain plus souvent
42. Aller skier
43. Aller à la piscine plus souvent
44. Préparer des brunchs plus souvent
45. Prendre soin de mes ongles
46. Reporter mes chaussures à talons de temps en temps
47. Moins procrastiner
48. Moins crier
49. Participer plus activement au club tricot de ma ville
50. Partir en vacances en famille
51. Aller à une (ou plusieurs rencontres) chant organisées notre sage-femme
52. Faire du cerf-volant avec les enfants
53. Acheter du maquillage bio pour les enfants
54. Se déguiser
55. Profiter de mon congé-parental pour pofiner mon projet professionnel
56. Inviter des amis à la maison
57. Participer à la vie de l'école d'Eliot
58. Aller au théâtre
59. Aller au cinéma
60. Aller au musée
61. Faire un herbier avec Eliot
62. Me faire plus souvent de jolies coiffures
63. Réduire notre consommation de viande
64. Demander à ma grand-mère de me transmettre ses recettes
65. Aller visiter une ferme pédagogique avec les enfants
66. Pic-niquer
67. Fabriquer de nouvelles marionnettes pour le petit théâtre
68. Coudre une tenue à Eliot
69. Coudre une tenue à Lizon
70. Emmener Eliot à un spectacle
71. Aller me ressourcer aux rencontres PARENTS
72. A la bibliothèque,emprunter un CD que je ne connais pas du tout mais qui m'inspire pour le découvrir
73. A la bibliothèque,emprunter un roman d'un auteur que je ne connais pas du tout mais qui m'inspire pour le découvrir
74. Aller plus souvent flaner en librairie
75. Me promener en forêt
76. Me faire une pochette de CD pour dans la voiture
77. Tenter les cosmétiques fait-maison
78. Me refaire une couleur rousse (mon envie à changer entre temps !)
79. Mettre en place une "routine ménagère", avec à chaque jour sa tâche pour ne plus nous laisser déborder
80. Etre un peu moins "accro" à mon téléphone portable
81. Aménager les combles en chambre douillette pour nos invités (encore en cours)
82. Faire développer les photos plus souvent
83. Faire un album photo "2016"
84. Explorer des endroits proches de chez nous que nous n'avons pas encore visités
85. Prendre le risque de reporter mes bijoux malgré les petites mains arracheuses de Lizon
86. Finir d'envoyer les derniers faire-part de naissance de Lizon (oui, elle a presque 9 mois et il m'en reste encore à envoyer...)
87. Faire des bougies maison aux huiles essentielles
88. Réduire un peu le temps passé devant les dessins animés pour Eliot (depuis la naissance de Lizon, ce temps à trop augmenté à notre goût)
89. Aller au moins une fois me faire masser ou faire un soin en institut
90. Aller à un concert
91. Prendre des nouvelles de mes amis qui sont loins plus souvent
92. Trier les jouets des enfants et donner ceux qu'ils n'utilisent plus
93. Finir notre cage d'escalier
94. Aller camper en famille
95. Refaire la déco de la chambre d'Eliot
96. M'abonner à mes revues préférées plutôt que de les acheter au coup par coup
97. Abonner Eliot à un magazine
98. Laver plus régulièrement notre voiture (en tout cas tenir l'interieur propre)
99. Transformer les vêtements trop abîmés pour être portés tels quels en déguisements ou accessoires plutôt que de les jeter
100. Continuer à planifier les menus de la semaine
101. Investir dans un composteur pour le jardin

Et de votre côté, comment est votre bilan 2016 ? Quelles sont vos envies pour 2017 ? Pour ma part, je suis en train de rédiger ma nouvelle liste et je la partagerai bientôt avec vous ;-)

Posté par rayures-et-pois à 10:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 décembre 2016

Le petit bonhomme de pain d'épices

Voilà un incontournable de Noël que nous ne manquons pas de cuisiner chaque année ! Je partage avec vous la recette :

bonhomme-de-pain-depices

Il vous faut :

  • 100g de miel liquide doux
  • 1 œuf entier + 1 blanc
  • 100g de beurre mou
  • 350g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 170g de cassonade
  • 2 c à c de mélange d'épices pour pain d'épices
  • environ 200 g de sucre glace

Préchauffer le four à 160 °C.
Mélanger la farine, la levure, la cassonade et les épices. Ajouter le beurre et mélanger jusqu'à obtenir une pâte qui s'effrite. Incorporez-y l'oeuf et le miel.
Etaler la pâte au rouleau sur un plan de travail fariné ou entre deux feuilles de papier sulfurisé jusqu'à obtenir une épaisseur d'un-demi cm environ. Former les silhouette des bonhommes à l'emporte-pièce ou au couteau. (Il est aussi possible de réaliser n'importe quelle forme ;-) )
Faire dorer au four pendant 10 à 13 minutes. Mettre à refroidir et réaliser le glaçage en mélangeant le blanc d'aouf et le sucre glace. La glace royale de ne doit ni être trop épaisse ni trop liquide. Décorer les bonhommes refroidis. Laisser prendre le glaçage dans un endroit frais pendant quelques minutes.

Bon appétit !

 

Posté par rayures-et-pois à 09:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


10 décembre 2016

Nous avons tester...faire pousser des pleurotes !

Je ne m'étais jamais dit qu'il était possible de cultiver soi-même des champignons jusqu'à ce que je sois contactée pour tester un kit "Prêt à pousser" Ma curiosité piquée au vif, et ce kit répondant à mon goût pour le faire soi-même et étant bio, j'ai accepté de me prêter au jeu.

Il s'agit d'un coffret en carton dans lequel se trouve un substrat composé de paille et de son de blé auquel on a inoculé du mycélium de champignon. Il suffit de tirer sur une languette pour ouvrir une fenêtre laissant apparaitre le substrat dans son emballage en plastique. On y fait deux fentes (verticale et horizontale) avec un couteau puis on vaporise un peu d'eau avec un petit spray fourni dans le kit.

kitpleurotte
J'ai beaucoup aimé le côté ludique du kit. Le design est sympa et la simplicité d'utilisation permet de pouvoir confier l'experience à un petit. En effet, il suffit de le vaporiser chaque jour et même s'il y a un oubli, les champignons pousseront quand même mais juste un peu moins vite... Ici, c'est Eliot qui a été chargé de la récolte ! La rapidité de la pousse permet de satisfaire la curiosité et d'observer le phénomène sans se lasser. Je dois dire que j'ai été assez impressionnée de la vitesse à laquelle les champignons poussent une fois qu'ils ont pointé le bout de leur nez !

pousse_pleurottes
Voici le résultat au bout de 7 jours/ 8j/ 9j : ça va vite n'est-ce-pas ?

IMG_20161210_165204[1]
Au bout d'une dizaine de jour, on obtient environ 250g de pleurottes et il ne reste plus qu'à les cuisiner...Nous avons choisi de les déguster simplement poelés dans un peu de beurre avec de l'ail et du persil pour accompagner un plat de cailles farcies. C'était très bon ! Mais il y a d'autres façons de les cuisiner, quelques recettes sont fournies dans le petit guide papier du kit et d'autres encore sont disponibles sur le site internet de Prêt à pousser.

En résumé :

J'ai aimé :
- le côté ludique
- manger ce qu'on a fait pousser nous même
- la simplicité
- les observations que cela permet avec les enfants
- Si on envoie une photo de sa pousse de champignons sur les réseaux sociaux de la marque, un kit sera offert à l'école de votre choix !

J'ai moins aimé :
- le prix. Soyons honnête, on m'a offert ce produit pour le tester, je ne l'ai pas payé. Mais j'ai quand même été voir le prix du coffret et il est bien plus élevé que le prix des champignons au kilos sur le marché. Si vous êtes vraiment accro aux pleurotes et que vous voulez vous lancer dans la culture intensive, passez votre chemin ! Par contre, pour une chouette expérience jardino-scientifico-culinaire à faire avec les enfants, c'est top !

Vous connaissiez ce concept ? Avez-vous déjà testé ?

Posté par rayures-et-pois à 16:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 décembre 2016

10 choses à faire pour attendre Noël

J'adore Noël ! Et j'aime encore plus toute la période de l'Avent et l'atmosphère magique qui s'y rattache...

Voici les 10 choses que je veux absoluement faire en attendant Noël :

- Préparer des tas de sablés et de pains d'épices et en offrir à tous les gens qu'on apprécie

IMG_20141213_194456

- Réaliser de nouvelles décorations de Noël avec les enfants...L'an dernier nous avions fait des guirlandes en papier, cette année nous ferons des décorations en pâte à sel.

- Faire le tri dans les jouets. Depuis la naissance d'Eliot, c'est une tradition. Au mois de décembre, on trie les jouets et on rempli une caisse que l'on apporte au secours populaire. Ces jouets apporteront de la magie dans le Noël d'enfants qui n'ont pas la même chance que nous...

- Décorer le sapin

IMG_20161203_174552[1]

- Faire une photo de famille

- Créer des cartes de voeux

- Ouvrir chaque jour le calendrier de l'Avent

- Lire des histoires et des contes de Noël. J'ai mis une sélection de magazines et de livres de Noël à disposition des enfants... je les retire de la bibliothèque le reste de l'année ainsi ils gardent leurs saveur particulière le moment venu (et en plus ça libère de l'espace !)...

- Préparer des cadeaux pour toute la famille avec les enfants. Comme je l'ai expliqué par ici, nous ne faisons pas croire au père Noël à la maison et les enfants aiment recevoir des cadeaux mais adorent également en préparer aux autres pour faire plaisir...

- Faire le bilan de l'année écoulée et penser à mes envies pour l'an prochain.

Et vous, quelles sont vos traditions de Noël ?

Posté par rayures-et-pois à 13:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 décembre 2016

La quête du 100 %, ou comment j'ai flirté avec le burn-out maternel

Je suis une fille "100%". Je fais parti de ces gens dit "perfectionistes". Je ne suis pas du genre à me jeter tête baissée dans un projet, je réfléchis longuement avant de me décider. Mais si je choisi de le faire, je le fais à fond.

Aussi, le choix de la maternité a été plus que mûrement réfléchi. Adolescente, déjà, je savais que je voudrais des enfants, que je les voudrais tôt et que si je devais mettre des êtres humains au monde, ce serait pour le faire bien. Mais qu'est-ce que ça veut dire au juste bien faire quand on est parent ? La question est tellement vaste qu'elle donne le tournis. Aussi, comme à chaque fois que je décide de faire quelque chose, je me suis appliquée, en bonne élève, à me renseigner sur le sujet. J'ai regardé des émissions sur la parentalité bien des années avant de rencontrer celui qui deviendrait le père de ma progéniture, j'ai lu beaucoup, jusqu'à trouver quelque chose qui me parle. Lorsque j'ai découvert l'éducation non violente / bienveillante / positive (quelque soit le nom qu'on lui donne), j'ai été convaincue que c'est ce que je voudrais mettre en place pour mes enfants à venir. Je me suis nourrie d'Isabelle Filiozat, Catherine Gueguen, Thomas Gordon, et autres grands noms de ce courant...

Quand mon fils est né, et même avant sa naissance, je lui répétais que je ferais de mon mieux pour lui donner le meilleur. J'ai naturellement choisi de changer d'activité professionnelle pour faire quelque chose qui me permettrait d'être le plus souvent possible à la maison avec lui. Et s'il y avait des moments plus durs que d'autres, j'étais plutôt fière de moi en tant que mère et de nous en tant que parents. Mais si je sais que la perfection n'existe pas, j'ai tendance à croire que tout est perfectible. Et donc, je cherchais toujours à m'améliorer en tant que maman.

Quand ma fille est arrivée. Forcément ça c'est compliqué. Comment continuer à être autant disponible pour mon ainé encore petit et répondre aux besoins immenses de mon nouveau-né tout en gérant le quotidien, en préservant ma vie de couple et en maintenant une vie sociale acceptable ? Rien que de lire cette phrase, j'en attrape mal à la tête ! Pourtant, mon désir de bien faire, la quête du 100 % m'ont poussé à essayer tant bien que mal à y arriver. Et comme, je suis ainsi pour à peu près tout ce que je fais, il était évidemment hors de question de lâcher du leste sur le 100% fait-maison non plus...Et ce, même si a 18 mois ma fille me réveillait encore plusieurs fois par nuit (j'en parlais ici)...

IMG_20160809_163635

La vérité, c'est que durant 18 mois, je me suis épuisée.

J'ai commencé à me poser des questions sur ce qu'il m'arrivait au mois de juillet. Cela faisait déjà plusieurs mois que je me sentais très fatiguée, pas un jour ne se passait sans que je me dise au moins une fois "si seulement je pouvais dormir un peu". Mais avec les vacances scolaires et donc, deux enfants en permanence à la maison, cela s'est vraiment intensifié. D'autant que tous nos week-ends étaient accaparés par des invitations à des anniversaires, mariages, ou autre événements bookés des mois à l'avance et difficilement annulables nous obligeant à nous coucher tard et faire de la route...J'ai commencé à devenir de plus en plus irritable, principalement avec l'Amoureux car j'employais toute mon energie à garder mon calme durant la journée avec mes petits pois.

Le mois d'août à été salvateur. Enfin des vacances. Enfin, je n'étais plus seule face à mes enfants. Durant toutes nos vacances, je me suis sentie soulagée et heureuse...Mais plus la rentrée approchait, plus mes angoisses revenaient. Mon amoureux allait repartir au travail et de mon côté la valse du quotidient, si éreintante, allait reprendre...

Au mois de septembre, j'ai eu la sensation de couler tout doucement. Je me suis surprise à crier sur les enfants de façon de plus en plus régulière. Et surtout, je ne ressentais presque plus aucune joie à m'occuper d'eux. Et je culpabilisais. TOUT LE TEMPS. Je me réveillais chaque matin en pensant "Oh non, pas déjà" et je m'endormais chaque soir en me demandant comment j'allais faire le lendemain. Je me repassais le film de mes journées en me disant que j'aurais du faire ceci ou réagir comme cela et je me sentais chaque jour un peu plus nulle, un peu moins sure de moi, me promettant néanmoins de faire plus d'efforts le lendemain.

Voilà, moi, jeune maman créative de deux adorables petits pois, maternante, pratiquant autant que faire ce peut l'éducation non-violente et écolo convaincue, je me suis épuisée dans la quête du 100%.

J'ai lu un article du blog Seinplement pour moi qui a largement inspiré mon titre et qui parle du deuil du 100% à faire lorsqu'un deuxième enfant arrive. Je me suis tellement reconnue dans ce témoignage ! Je vous l'avoue, en le lisant j'ai pleuré à chaudes larmes... En voici un passage :

"J’ai voulu mourir la première fois où, tout à coup, un comportement m’a fait lever le ton. Pas juste un ton ferme, non, le ton d’une mère qui veut protéger son bébé ou qui est juste trop épuisée pour être empathique aux émotions de son bambin. Une mère qui ne gère plus ses propres émotions. Ensuite, il y a eu la culpabilité. Non seulement je criais, mais en prime je n’étais plus autant disponible. "

L'arrivée d'un nouvel enfant dans la famille signifie aussi faire le deuil de ce qui a été avant pour pouvoir trouver un nouvel équilibre.

Attention, je n'accuse en rien les preceptes de l'éducation que j'ai choisi de donner, ni ne remet en cause le bien fondé d'un mode de vie plus sain pour soi et pour la planète. Mais, à trop vouloir bien faire, je me suis perdue. Ne dit-on pas que le mieux est l'ennemi du bien ?

Ce que j'ai oublié en chemin, c'est que pour pouvoir prendre soin des autres avec bienveillance, il faut commencer par soi-même.

Heureusement, je suis bien entourée. J'ai un amoureux formidable qui a vite remarqué que ma fatigue se transformait en quelque chose de plus profond et qui m'a accompagné du mieux qu'il a pu vers un "aller mieux". Et de mon côté, j'ai pris conscience que trop c'est trop. J'ai pris le temps de me reposer, j'ai passé des après-midi à faire la sieste, des week-ends entiers sans m'occuper des enfants, j'ai refusé des invitations et j'en ai accepté d'autres, je suis retournée au ciné avec des copines, au resto...des choses simples mais que je ne faisais plus depuis la naissance de Lizon. J'ai remis en question mon mode de fonctionnement et mes désirs irréalistes concernant la maternité (ou du moins j'essaye, ces choses là ne se font pas du jour au lendemain...). Aujourd'hui je me sens bien mieux et je me plais à croire que cet épisode est derrière moi. Même si je me sens encore fragile, j'aspire à plus d'indulgence envers moi-même, à plus de lacher prise... A ce sujet, la lecture de cette article écrit sur le blog Maman bienveillante m'a fait un bien fou ! Je vous invite à aller y jetter un oeil...

Si j'écris cet article "témoignage" aujourd'hui, c'est parce que je trouve que le travail des parents (et encore bien souvent surtout celui des mères) est paradoxalement à la fois soumis à une pression de dingue et  à la fois sous-estimé voire méprisé. Lorsqu'un parent, le plus souvent une mère, se plaint de ses journées fatigantes elle ne trouve que très rarement une oreille attentive et soutenante. On lui répond qu'elle les a bien voulus ses enfants, ou qu'elle n'a qu'a faire ceci ou cela, ou on l'ignore en lui répondant "ben dis donc qu'est-ce que ce serait si tu travaillais" / "m'en parle pas, au boulot pour moi aussi c'est la folie en ce moment" ou encore "Eh oui, j'ai eu des enfants moi aussi, chacun son tour" (speciale dédicace à mes parents)... Rares sont les personnes qui m'ont entendues et dit simplement "je comprends, c'est très dur d'élever des enfants". On se sent alors très seule, isolée, se demandant pourquoi les autres y arrivent et pas soi. Le manque de reconnaissance évidente pour ce que l'on fait au quotidien et cette solitude contribue largement à ce mal-être et cette fatigue psychologique (qui s'ajoute à la fatigue physique).

Donc, pour conclure, je voudrais dire à toutes les mamans (et à certains papas) qui flirtent eux-aussi avec le burnt-out, que non vous n'êtes pas seul-e-s à pédaler dans la semoule, à avoir l'impression de ne pas y arriver. Et que non vous n'êtes pas nuls, vous avez justes besoin de repos et d'être soutenus. Parfois faire aveux de faiblesse c'est aussi faire preuve d'un grand courage et demander de l'aide n'est pas une honte.

Je vous laisse avec un autre témoignage en vidéo...et vous avez-vous déjà ressenti cet épuisement ? comment en êtes-vous sorti ?

28 novembre 2016

Des tickets pour faire la paix avec les écrans

Avant d'avoir des enfants, je me disais que JAMAIS je ne me servirais de la télé ou des écrans comme d'une baby-sitter... D'ailleurs, nous n'avions pas la télé et et c'était très bien. Jusqu'au 2 ans et demi d'Eliot, il n'y a pas eu de souci. Je n'allumais l'ordinateur qu'aux heures de sieste ou le soir...Et puis un jour, madame gastro s'est invitée à la maison. L'amoureux et moi avons été malades mais pas notre cher petit. Lui, il allait très bien. Entre deux allers-retours aux toilettes, nous lui avons donc présenté Mimi la souris ! Et oui, on a des principes jusqu'au jour où on a des enfants dans la vraie vie !

Eliot grandissant, il a comme tous les enfants eu le droit des à moments devant des dessins-animés et nous avons été confrontés à la question du "combien de temps". A partir de combien de temps d'exposition à des écrans cela devient-il inacceptable pour nous (et nos chers principes), pour lui (et sa santé) ?

Une fois que nous avons établi "le temps" qui nous convenait, nous nous sommes demandés "quand". Au départ, je ne voulais pas qu'il regarde des dessins-animés tous les jours mais lorsqu'il m'en réclamait, j'avais un mal fou à lui expliquer qu'hier il y avait eu droit alors qu'aujourd'hui on allait faire autre chose, le concept du "hier-aujourd'hui-demain" étant encore assez flou à 4 ans. Et puis je trouvais cela un peu arbitraire de l'autoriser à regarder un dvd un jour parce que je me sentais fatiguée et de le lui interdire un autre jour sous prétexte que je me sentais disponible pour m'occuper de lui et faire une activité.

Bref, après bien des tatonnements dans notre mode de fonctionnement et bien des crises, il faut l'avouer, nous avons enfin trouvé un système qui fonctionne pour nous.

IMG_20161128_094726[1]

Desormais, nous fonctionnons avec des tickets ! Oui, oui, comme au ciné... Je vous explique :

Eliot a le droit à deux dessins-animés (ou documentaires ou films adaptés...) et deux séances de jeux sur écran (sur l'ordinateur ou la tablette familiale) par semaine. Cela équivaut à environ 3h de dessins-animés et 1,5 h de jeux sur écran pour la semaine. Je lui ai fait 4 tickets (deux dessins-animés et deux jeux) qu'il gère comme bon lui semble en suivant tout de même quelques règles :

- Pas aux heures précédant le temps scolaire (c'est à dire ni le matin ni sur le temps de midi)
- Un seul ticket par jour
- L'utilisation du ticket se fait en fonction de l'emploi du temps familial. Autrement dit si nous avions prévu une sortie, on ne l'annulera pas parce qu'il veut utiliser un ticket !

IMG_20161125_172838[1]Nous collons les tickets sur le semainier familial afin de mieux visualiser les moments d'écrans auquel il a eu le droit

Avec ce système, nos valeurs de parents sont respectées (le temps d'exposition aux écrans est limitée et il ne s'agit pas de s'en servir en remplacement de notre présence mais d'un vrai temps de plaisir) et Eliot peut se sentir autonome et ressens moins l'effet injuste d'une interdiction arbitraire.
Depuis que nous avons mis ce système en place, nous n'avons plus de crises liées aux écrans ! C'est déjà ça de gagné pour plus de sereinité familiale ;-)

Et vous, comment fonctionnez-vous ?

Posté par rayures-et-pois à 09:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 novembre 2016

Que mettre dans son calendrier de l'Avent (à part du chocolat) ?

Si je n'achète pas de calendrier de l'Avent tout prêt dans le commerce, c'est parceque cela ne correspond pas à mes valeurs et à l'image que j'ai de Noël. Déjà, les chocolats ou friandises industrielles et absoluement pas éthiques, non merci ! Et ensuite, ajouter du commerciale dans une fête qui est déjà complètement kidnappée et prise en otage par du marketing en tout genre ? ça me déprime...

Nous ne fêtons pas Noël en tant que fête religieuse à la maison, mais nous avons envie que ce soit une fête du partage et de l'amour partagé. Un moment pour que la famille, les amis et les liens qui nous unissent, soient célébrés. Aussi, comme cette célébration commence avec le calendrier de l'Avent, nous voulons que celui-ci soit à cette image et pas seulement un distributeur de bonbons !

IMG_20141201_102500Le calendrier de l'Avent de dernière minute

Je partage avec vous quelques idées pour le remplir :

- 1 bon pour aller au cinéma
- 1 jolie photo de famille à accrocher dans leur chambre
- 1 photo et/ou une lettre racontant le souvenir d'un moment où nous avons été particulièrement fiers d'eux
- 1 bon pour une soirée plateau-télé en famille
- 1 bon pour une sortie au musée
- 1 petit jouet chiné dans un vide-grenier
- des gommettes
- 1 bon pour aller choisir un livre en librairie
- 1 bon pour inviter un ami pour le goûter
- 1 bon pour pic-niquer dans la maison
- des graines à planter
- 1 bon pour choisir le menu
- 1 bon pour une soirée crépes
- 1 coloriage de Noël
- 1 recette de gâteau jamais réalisée à tester en famille
- 1 mot d'amour, d'encouragement
- 1 kit pour réaliser des cartes de voeux ( du papier coloré, du ruban, des tampons...)
- .....

Les possibilités sont infinies et adaptables aux goûts de chacun ! Et vous, qu'allez-vous mettre dans votre calendrier de l'avent ? N'hésitez pas à partager vos idées !

Voici également des tickets "1 bon pour..." à télécharger, certain sont déjà rempli, d'autres sont vierges pour y mettre vos envies...

Tickets-calendrier-de-l'avent

Posté par rayures-et-pois à 09:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,