Attention n°1 : si vos enfants sont dans les parrages et qu'ils croient au père-Noêl éloignez-les vite de votre écran !
Attention n° 2 : Cet article va peut-être vous choquer ou vous faire grincer des dents, si c'est le cas je m'en excuse et sachez que je ne juge pas la façon de faire de chacun, je ne fais qu'exprimer mon opinion.

3ad94fb44c0e8f2cd1e23cdba6ad7504

J'ai longtemps hésité avant d'écrire ce billet parceque le but premier de ce blog n'est, à la base, pas de parler de mes choix en matière d'éducation ou de mes choix de vie. Mais quand même, après avoir entendu maintes fois des remarques telles que "tu voles l'enfance de ton fils" ou " tu brises la magie de Noël", j'ai envie d'exprimer clairement mon avis et expliquer pourquoi, chez nous, on ne croit pas au père-Noël.

Avant même d'avoir un enfant, l'Amoureux et mois avons longuement débattu et échangé sur cette histoire de père Noël. De mon côté, il y a des tas choses qui me mettent franchement mal à l'aise vis à vis de ce personnage et de tout ce qui tourne autour...

 

D'abord il y a le mensonge.
Je suis vraiment mal à l'aise avec le fait de mentir à mon fils, même si c'est pour lui raconter une histoire magique avec des cadeaux dedans. Déjà je ne sais pas mentir et ensuite je n'ai aucunement envie de me cacher quand j'emballe des cadeaux ou quand je les réalise. Au contraire, j'ai envie d'échanger avec lui là dessus : "tu vois, ce cadeaux là c'est pour tata parcequ'elle aime beaucoup les ..." / "On choisi le papier rouge ou celui avec les pois de toutes les couleurs ?" etc... Lui raconter qu'un bonhomme rouge apporte les cadeaux à tout le monde me priverait de ces échanges que je trouve tellement intéréssants !

 

Lui enseigner le plaisir d'offrir et de faire plaisir.
Pour moi Noël est un moment de retrouvailles où l'on est particulièrement tourné vers les autres. C'est un moment où on réfléchis à comment leurs faire plaisir et où on prends plaisir à offrir. C'est quelque chose que j'aimerai lui transmettre et nous avons d'ors et déjà commencer à confectionner des petits cadeaux qu'il aura le plaisir de remmettre lui même. Chercher une idée de cadeaux, réaliser soi même ce cadeau ou le choisir tout seul puis l'emballer et l'offrir, c'est rendre l'enfant acteur de noël, le responsabiliser et le rendre fière de lui même. Je suis persuadée qu'Eliot, du haut de ses deux ans sera vraiment fier et content lorsqu'il offrira son dessin à son papi, sa pâte à sel à sa tante etc...

 

Cette histoire d'enfant sage...
Mais je crois que ce qui me gène le plus avec le père Noël, c'est cette histoire d'enfant sage. Le père Noël détient une liste d'enfants qui ont été sages et d'autres qui ne l'ont pas été. La quantité de cadeaux que les enfants recevront dépend de leur place sur la bonne liste. Tout cela me mets vraiment mal à l'aise et voilà pourquoi :

- Je n'ai pas envie d'apprendre à Eliot à être sage pour recevoir une récompense matériel quelconque. Je veux qu'il apprenne à être "sage" pour lui même, parceque ça lui apportera des choses à lui, qu'être autonome, responsable, gentil ça ouvre des portes dans la vie. Je ne supporte vraiment pas le chantage du style "attention si tu ne m'obéïs pas le père Noël ne passera pas". Selon moi, ce n'est pas constructif.

- Si l'on raconte à un enfant que le père noël récompense les enfants sages, comment lui expliquer que si son camarade de classe n'a eu qu'un seul petit cadeau à Noël, alors que lui en a eu des tas, ce n'est pas parce que son ami a été moins sage que lui mais simplement parceque ses parents traversent des difficultés financières ? Et du point de vue de ce-tte petit-e qui n'aura reçu qu'un jouet alors que d'autres en auront eu plus, comment va t-il / elle se sentir ? Se dira-t-il/elle "je suis un mauvais garçon / une mauvaise fille ?

49fc6f7e777030b6f5229ce7c0e42ff5

 

La magie de Noël
De mon point de vu, la magie de Noël ne se résume pas à cette histoire aussi extraordinnaire et magique soit-elle. La magie de Noël pour moi c'est avant tout le plaisir de se retrouver, d'être ensemble, C'est les joies de la préparation : décorer la maison, cuisiner des sablés, emballer les cadeaux, mettre des peaux de clémentines sur les radiateurs pour parfumer la maison, boire du chocolat chaud blottis ensemble sur le canapé.... La magie de Noël, celle qui fait pétiller mes yeux c'est toute cette ambiance. Et puis comme je le disais, Noël c'est aussi se tourner vers les autres, prendre conscience de la chance que l'on a d'avoir cette famille, ce toit au dessus de notre tête, ces moyens pour se payer un bon repas et ces présents... Et c'est aussi réfléchir à comment partager cela avec d'autres qui n'ont pas forcément cette chance. Chez nous, nous prenons un moment pour trier les jouets, nous remplissons ensemble une caisse de jouets qui ne servent plus et nous les apportons au secours populaire pour permettre à d'autres enfants d'avoir des cadeaux sous leurs sapins et on trie aussi nos affaires pour participer à l'opération SAKADO.

 

Non, je n'ai pas assassiné le père Noël non plus.
Non, je vous rassure nous n'avons pas dit à Eliot : "Tu sais quoi ? Le père noël c'est une invention, il n'existe pas !". En fait, l'an dernier nous n'en avons simplement pas parlé. Et cette année, maintenant qu'il parle et communique plus, et bien on fait pareil que l'an dernier sans lui fermer de portes pour autant. L'autre jour à la bibliothèque, il a choisi un livre dans la "sélection de Noël", nous l'avons lu ensemble, il a aimé cette histoire de père Noël. Mais je pense qu'il l'a abordé comme un joli conte qu'il a pris plaisir à croire le temps de l'histoire. Et si un jour, il me demande si le père Noël existe, je crois que je lui retournerai la question : "qu'en penses-tu, toi ? " Si je sens qu'il a envie et besoin de croire à l'histoire à ce moment là je le laisserai libre d'y croire. Je n'irai certainement pas briser son rêve et son imagination en lui disant qu'il a tort d'y croire. Mais je ne changerai pas mes habitudes pour autant. Nous continuerons à choisir et fabriquer les cadeaux ensemble. Et je ne crois pas que cela soit incompatible.

 

Donc voilà, vous savez maintenant pourquoi le père noël ne passe pas par notre cheminée ! Je suis consciente que notre cas fait peut-être exception et mon objectif n'est en aucun cas de convaincre de quoi que ce soit mais je voulais juste exprimer mon avis et répondre à ces réflexions usantes auxquelles je suis confrontée chaque année !

Et chez vous ça se passe comment ? N'hésitez pas à réagir et à me donner votre opinion même si le bonhomme rouge vient vous rendre visite !